Comment faire de la publicité sur xalima.com ?
Publie le: Samedi 13 juillet, 2013

Plus de 30 000 Congolais ont fui vers l’Ouganda

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

Plus de 30 000 Congolais, fuyant les attaques de rebelles ougandais dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), se sont réfugiés en Ouganda depuis jeudi, a annoncé samedi une responsable des Nations unies.

Une foule de réfugiés a traversé la frontière vers le district de Bundibugyo (ouest de l’Ouganda) depuis l’attaque, jeudi, de la localité de Kamango dans le nord-est de la RDC.

À Bundibugyo, les réfugiés transportaient leurs biens empilés sur la tête, des matelas enroulés, des casseroles et des poulets.

«Nous avons été réveillés en pleine nuit jeudi, avant l’aube, par le bruit de tirs d’armes à feu», a décrit une mère de trois enfants qui n’a pas souhaité révéler son nom.

«Je me suis emparé de mes enfants et de tout ce que je pouvais porter, et nous avons couru en direction de l’Ouganda. Nous avions très peur d’être tués», a-t-elle dit.

Un photographe de l’AFP a constaté que de longues files de réfugiés traversaient vers l’Ouganda le pont marquant la frontière entre les deux pays.

Certains retournaient au Congo pour essayer de récupérer une partie de leurs biens et de leur bétail, mais ont précisé qu’ils reviendraient ensuite se mettre à l’abri en Ouganda.

Une responsable du Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), Karen Ringuette, a indiqué que plus de 30 000 réfugiés avaient pénétré en Ouganda.

Richard Nsubuga, de la Croix Rouge ougandaise, a assuré qu’ils travaillaient à prendre en charge les milliers d’arrivants, les réfugiés installant leurs tentes sur le terrain d’une école.

«Les gens dorment en plein air, car les classes sont déjà pleines de réfugiés», a-t-il déclaré.

Des rebelles ougandais des Forces alliées démocratiques (ADF-Nalu) avaient attaqué jeudi et brièvement occupé la localité de Kamango, dans la province congolaise du Nord-Kivu.

Des habitants de Kamango ont affirmé que des bâtiments publics et un hôpital avaient été pillés, sans donner d’estimation sur le nombre de victimes possibles.

Le porte-parole de l’armée ougandaise, Paddy Ankunda, a annoncé que des renforts militaires avaient été envoyés le long de la frontière avec la RDC.

«Nous avons déployé suffisamment de forces sur notre frontière commune pour nous assurer que ces terroristes (de l’ADF) ne traversent pas la frontière, parce que l’Ouganda est leur cible», a dit M. Ankunda à l’AFP.

«Nous sommes en contact avec l’armée congolaise et la situation est en train de revenir à la normale, mais des habitants (du Nord-Kivu, ndlr) ont continué à entrer en Ouganda, de peur d’être tués par les rebelles», a-t-il ajouté.

L’ADF, dans l’opposition au régime du président Yoweri Museveni au pouvoir depuis 1986, a été formée au milieu des années 1990 dans la chaîne de montagnes Rwenzori de l’ouest de l’Ouganda.

Les forces gouvernementales ougandaises ayant attaqué leurs bases il y a deux ans, une partie de l’ADF est à présent basée en RDCongo.

La situation a été relativement calme ces dernières années et on ignore les circonstances qui ont amené l’ADF à attaquer Kamango.
afp

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

-

1 Commentaire
Participer au forum
  1. mao dit :

    ca ne m’étonnera pas un jour que ce pays soit totalement balkanisé.cette démarche de segmentation est en marche et je ne vois pas qui va s’y opposer ni les institutions internationales complices d’ailleurs de cettre situation ni le gourvenement congolais incapble de disposer d’une armée digne de ce nom

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

XALIMA SUR FACEBOOK

XALIMA ON FACEBOOK

Plus de 30 000 Congolais ont fui vers l’Ouganda