Benno Ak Tanor du 22 Fevrier (Invites: Serigne Mbaye Thiam Directeur de campagne de Bennoo Ak Tanor))

Posted by on in Benno Ak Tanor

Details

Benno Ak Tanor est une emission hebdomadaire en direct de New York presentee par Amadou Ndiaye et Yaya Sy
Benno Ak Tanor du 22 Fevrier (Invites: Serigne Mbaye Thiam Directeur de campagne de Bennoo Ak Tanor)

Telecharger le show

One Responseto “Benno Ak Tanor du 22 Fevrier (Invites: Serigne Mbaye Thiam Directeur de campagne de Bennoo Ak Tanor))”

  1. <path_to_url> osman NYC USA

    BRAVO: IBRAHIMA FALL, C. B. NDIEYE, IDY, YOU, BARA T & M. S. JAMIL
    PAS JUSTICE JAMAIS PAIX
    BU Deeg Ammul Jaam Du Aam. /Ousmane Drame NYC USA.
    Waxx Waxxet : Comme la plupart des religions, l’Islam, en général, interdit le mensonge. Le Coran dit : «Dieu ne dirige pas les transgresseurs et les menteurs» (Sourate 40, Verset 29). Dans le Hadith, on trouve la citation de Muhammad : «Soyez honnêtes parce que l’honnêteté conduit à la bonté et la bonté conduit au Paradis. Méfiez-vous de la fausseté parce qu’elle conduit à l’immoralité et l’immoralité conduit à l’enfer.»
    Malgré ses 98 ans maitre Wade a mal appris l’histoire de son pays. La bataille de Danky dirigée par le grand père du Candidat Ibrahima Fall (Amary Ngone sobel Fall) devait servir Maitre Wade de leçon. Un Buuba Diolof abusif Lélé Fouli Fak Ndiaye, qui traitait le peuple Cayoor d’esclaves et d’oisifs. En 1549, ce pauvre roi du Diolof lele Fouly Fak avait perdu brutalement sa vie sous les forces d’Amary NGone Sobel Fall. Dans la même nuit Amary N’Gone devenait le Dammel du Cayoor, la province du Baol libérée du Diolof mais sous le contrôle d’un Thegne nomme par la famille Fall. Ibrahima Fall le petit fils d’Amary N’Gone Sobel Fall avec des patriotes du M23 relèvent le défi en répétant l’histoire a la place de l’indépendance, devant un Buurba Wade qui traite les sénégalais d’ignorants, d’esclaves et de poltrons.
    Allons jusqu’au bout, contre la candidature illégitime de maitre Wade, cet homme n’a aucun respect pour le peuple sénégalais, qu’il qualifie souvent d’ignorant et de poltron. La corruption anime le système juridique, un pouvoir indépendant, mais malheureusement sous le contrôle du Président de la République. Ces singes malhonnêtes du conseil constitutionnel ont commis la plus grosse bêtise de l’histoire politique de notre république. Le peuple a l’obligation de répondre a cette sottise, de ne pas permettre Abdoulaye Wade et son fils de confisquer notre République. En tant que peuple nous devons sécuriser les closes de la constitution, surtout de ne plus laisser ces politiciens de pouvoir la liberté de tout faire. Nous n’avons plus rien à négocier avec ce tyran Wade ou son parti ; le débat est ferme, pas de candidat du PDS. Avec l’argent du contribuable, les mensonges et l’idéologie franc-maçonnique, cet homme a réussi à travestir des responsables religieux en politiciens ou marabouts de fortune. Le Sénégal dira NON à toute forme de corruption, pour protéger la dignité du peuple sénégalais.
    Wade s’en foute des sénégalais, après avoir prêté sermon devant 14 millions de sénégalais, il revient pour insulter tout un peuple : « Ma waxxon waxxet ». Il sait très bien comme tous les sénégalais et marabouts de fortune que sa candidature est légalement rejetée par la constitution ; à cause de ses deux mandats déjà consommés. Une troisième candidature à Abdoulaye Wade, cela est un déshonneur populaire ; et demain son petit fils aura le plein droit de réclamer le royaume de son grand père et ses esclaves sénégalais.
    La défense est noble. Elle est une réponse universelle admirable et républicaine avec la force de libérer tout un peuple de ses oppresseurs. Tous les prophètes ont connu la défense pour des raisons de libération, les guerres saintes connues par l’Ouma Islamique sont de vrais exemples. Le Sénégal est comme tous les autres pays du monde ou coule le sang de la libération, restons debout pour libérer définitivement notre pays de ces voyous. IL faut que les manifestations se tiennent 24heures /24 comme l’ont fait les Egyptiens, tunisiens, et libyens si nous souhaitons l’intervention des Nations Unis et de l’opinion internationale. Il faut toujours une détermination populaire pour libérer sa nation. Il faut que chaque sénégalais prend sa responsabilité pour une libération définitive. Wade est naturellement têtu mais un poltron de sang en général, il ne recule jamais sans le combat psychologique ou physique. Un homme de multiples personnalités et de fantaisies, non seulement la franc-maçonnerie qu’il a embrassée mais souhaite une guerre civile pour clôturer son agenda.
    Tous ces chefs religieux ou traductionnels qui parlent au tour du pot pour leurs intérêts et ceux de Maitre Wade auront des comptes à rendre au le bon dieu. Ils savent tous que Wade a écroué ses deux mandats, mais malheureusement la force de l’argent dévore leur conscience. Le peuple a décide de refouler tout « n’diguel » venant de ces marabouts politiciens en contradiction avec les intérêts du peuple sénégalais. Beaucoup de braves et dignes religieux se sont alignés avec le peuple, nous les félicitons et demain, ils sortiront la tète haute dans leur pays le Sénégal. Le coran dit a la Sourate 2 / V 82 « Et ceux qui croient et pratiquent de bonnes œuvres, ceux-là sont les gens du Paradis où ils demeureront éternellement ». Le rappel de la mort suffit à éveiller les consciences, sans exception, nous quitterons tous pour rendre nos comptes a « Allah » (SWT).
    L’Islam interdit l’agression, mais nous ordonne de combattre si le recul devant le combat doit compromettre la paix . Si ne pas combattre signifie la fin de la liberté, notre conscience nous impose le combat. Tel est l’enseignement sur la base duquel la paix peut être finalement établie, et sur le quel le saint Prophète a fonde sa propre ligne de conduite. Il avait continue à souffrir sans réagir a la Mecque, et n’avait pas combattu l’agresseur dont il était l’innocente victime. Même après son hégire à Médine, l’ennemi l’y poursuivit pour extirper l’islam ; il fallait donc combattre pour la vérité et la liberté de conscience.
    Al-Baqara S. 2 V. 11 : Et quand on leur dit : « Ne semez pas la corruption sur la terre », ils disent : « Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! »
    Al-’An`âm s6 v123 : Ainsi, Nous avons placé dans chaque cité de grands criminels qui y ourdissent des complots. Mais ils ne complotent que contre eux-mêmes et ils n’en sont pas conscients.
    Prêt pour la Révolution des Mentalités.
    Prêt pour la Refondation Nationale sur la base des Assises Nationales.
    Vive l’Unité Fédérale et Révolutionnaire des Etats D’Afrique.
    Vive le Sénégal libre. Ablaye Wade Dégage.
    Ousmane Drame NYC USA.
    Monarchie.non@gmail.com

    Reply

Leave a Reply

  • (will not be published)