Incroyable! – Un voleur de cuivre prive les Parcelles assainies d’électricité

Posted by on in ZIKFM

Details

Il a du toupet à revendre l’individu qui a été pris par les agents de Senelec aux Parcelles, le samedi 30 janvier 2016 vers 14h 30. Le bonhomme a été surpris par les équipes de Senelec en opération de maintenance, au niveau du Poste 10 des Parcelles-assainies. Et vous savez quoi ? “Il avait fini de démonter tout le matériel en cuivre au niveau du Poste ce qui a occasionné une perturbation dans la fourniture en électricité dans les zones des Parcelles-assainies de l’Unité 20 à 25”, renseigne le service Com de la Senelec qui souligne que “pris sur le fait, l’individu a été appréhendé et acheminé à la police des Parcelles-assainies”. Seulement renseigne le communiqué, “au-delà des perturbations causées par cet acte de vandalisme, cet individu a tout simplement frôlé la mort”. Ainsi jusque tard dans la soirée de samedi, les techniciens de Senelec et ceux de ses partenaires s’attelaient à “réparer les dégâts causés par cet acte de vandalisme pour le retour à la normale de l’alimentation en électricité dans les zones concernées”. Senelec rappelle que “cet acte est loin d’être une première puisqu’il y a quelques mois de cela 38 de ses postes ont été vandalisés et du matériel emporté causant d’énormes préjudices à l’entreprise et aux populations”. A la suite de la plainte qui avait été déposée aussi bien à la Section de Recherches de la Gendarmerie qu’au niveau de la Division des Investigations Criminelles (Dic), 3 individus (2 sénégalais et 1 étranger) ont été interpellés et placés sous mandat de dépôt, renseigne la société. Avec le bonhomme des Parcelles, c’en fait 4 qui sont pris pour vandalisme et vol des installations de Senelec. “Ce qui laisse penser à un réseau de malfaiteurs ciblant les Postes de Senelec”, pense la société dirigée par Makhtar Cissé qui, au-delà des excuses aux clients ainsi perturbés, promet que “tous les moyens seront mis en œuvre pour que tous les auteurs de ces actes de vandalisme soient appréhendés et sanctionnés”.

Leave a Reply

  • (will not be published)