XALIMANEWS : Le rappeur Alioune Badara Thiam est dans de sales draps. Akon puisque c’est de lui qu’il s’agit, vient d’être condamné à payer plus de 90 millions de FCFA, pour retard de paiement de loyer et non-respect des délais impartis.

Selon les Echos, le chanteur avait décidé de louer un étage de l’Empire state building via la société de crédit-bail GTM, afin d’y exposer une des collections de sa marque de vêtements, « Aliaune Milano ». Ainsi Akon a contracté avec ladite société pour un loyer de l’ordre de 25 000dollars soit 13.473.780 FCFA jusqu’en janvier 2016. Seulement la marque n’a pas fait long feu et le rappeur a été contraint de quitter les lieux, sans pour autant s’acquitter de 7 mois de loyer. Ainsi la société après avoir rappelé à l’ordre le rappeur à maintes reprises, a décidé d’ester en justice.
Dans un premier temps, il avait donné l’assurance au juge de payer sous forme moratoire, sur plusieurs mois. Mais il n’en a rien fait. Gtm a de suite relancé la plainte. Une nouvelle fois convoqué, le chanteur ne répondra pas à aucune convocation. Raison pour laquelle, le juge en charge a rendu un jugement par défaut en le condamnant à payer 90 millions de FCFA.
Toutefois, hormis cette affaire de loyer, Akon doit aussi verser une somme d’environ 80 millions de FCFA à Devyne Stephens, son associé, qui lui avait permis de mettre sur pied le label « Konvict Music », raconte les Echos.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here