XALIMANEWS: La communauté Layène de Dakar a organisé comme convenu une journée culturelle très importante, ce samedi, à la Grande mosquée de Dakar.

En effet, les disciples Layène étaient au rendez vous pou honorer les petits fils de Buur Sine Coumba Ndoffène. A cette occasion, des expositions et des conférences ont été organisées. Toujours dans cette dynamique, un jumelage est née entre la famille de Buur Sine Coumba Ndoffene et celle famille de Seydina Issa Laye représentée par le fils ainé de l’actuel khalife des Layène.

Niokhobaye Diouf, chargé de la communication de la famille de Buur Sine, a retracé l’histoire des deux hommes qui étaient des amis, rappelant qu’ils se sont rencontrés en 1911.

Par ailleurs, le représentant de la famille de Buur Sine a  aussi évoqué les 11 hectares de terre offertes à la famille de Seydina Issa Laye à Gossas.

C’est ainsi qu’il a révélé que la communauté layène compte construire dans ce village du Sine, une mosquée d’une valeur de 15 millions de F CFA.

Voici quelques images d’illustration:

2 Commentaires

  1. Au fait qu’est-ce qui était à l’origine des liens d’amitiés solides entre Coumba N’dofène Diouf et les Colons Français ? Les Sérères avaient-ils réellement mené la guerre contre les colonisateurs ? Si oui, quand et comment ?

  2. En 1446, une caravelle portugaise portant le marchand d’esclaves portugais – Nuno Tristão et ses hommes tentent de pénétrer sur le territoire des Sérères afin de mener à bien des captures d’esclaves. Aucun des passagers adultes de cette caravelle ne survit. Tous succombent aux flèches empoisonnées sérères à l’exception de cinq jeunes Portugais (ou moins). À l’un d’eux est laissé la tâche de ramener la caravelle au Portugal. Nuno fait partie des tués[90],[91].

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here