- - http://xalimasn.com -

Pour rendre vos seins gros et fermes : Sambamara propose la méthode naturelle !

Posted By latdior On 17/02/2012 @ 1:19 In DOSSIERS | 1 Comment

[1]« Préférez les plantes aux implants en Silicone ! »
Bonjour Professeur. Vous nous parlez là de méthodes naturelles pour raffermir ou grossir les seins. Ne semblez-vous pas prendre parti là ?

Bonjour. Loin de là. Je n’ai pas du tout l’intention de prendre parti au sujet d’un éventuel gain de volume des seins. Je ne sais qu’une chose, c’est que certaines femmes rêvent d’avoir des seins plus gros, et qu’un grand nombre d’entre elles optent pour des implants en silicone. Si vous lisez la presse, vous savez déjà que ces types d’implants sont très controversés. Beaucoup de femmes et un certains nombre de scientifiques les qualifient de dangereux, tandis que d’autres femmes et d’autres spécialistes affirment qu’ils ne causent pas vraiment de problèmes.

Je ne saurais me prononcer sur l’innocuité ou le danger des implants en silicone. Je sais seulement que si quelqu’une souhaitais avoir des seins plus voluptueux, je l’encouragerais vivement à essayer d’abord diverses approches naturelles.

Bonjour Professeur. Il paraît que les pilules augmentent sensiblement la taille des seins. Comment expliquez-vous ce phénomène ?

Bonjour. Vous savez, certaines femmes cherchent toujours à trouver des méthodes naturelles pour augmenter le volume de la poitrine. Et on les propose très souvent des pilules, des gadgets et d’autres fantaisies inutiles. Elles ignorent en général qu’il ya peu ou pas d’éléments de preuve quant à la sécurité ou à l’efficacité de ceux-ci. La plupart des sites de vente de pilules naturelles pour augmenter les seins ne listent pas tous les risques potentiels.

Certaines pilules pourraient théoriquement augmenter la taille des seins parce que certaines d’entre elles sont fabriquées à base des herbes qui contiennent de l’œstrogène. Par exemple La pilule contraceptive est censée augmenter temporairement la taille des seins de la même manière que l’œstrogène entraîne une rétention de liquide dans les seins, qui provoque un effet sur les tissus du sein.

Bonjour Professeur. Expliquez-nous le travail effectuent les hormones pendant le développement des seins ?

Bonjour. C’est simple à comprendre. Les hormones sexuelles féminines sont de deux types : les œstrogènes et la progestérone. Elles sont sécrétées par les ovaires selon un cycle, dit cycle menstruel, dont les règles sont la manifestation. De la puberté à la ménopause, une femme connaît environ cinq cents cycles dont la succession est interrompue par les grossesses. Durant le cycle, l’activité des ovaires est contrôlée par deux hormones produites par le cerveau : l’hormone folliculostimuline (FSH) et l’hormone lutéinisante (LH). Et vous savez bien qu’avec cette méthode, il n’y a pas chirurgie, donc pas de cicatrices, et aucun effet secondaire douloureux.

Bonjour Professeur. Comment peut-on favoriser une éventuelle augmentation des seins après la puberté alors que nous savons que tout se passe en général durant cette période ?

Bonjour. Il est bien vrai que l’augmentation de la poitrine est liée aux hormones, et tout ce processus se passe naturellement pendant votre puberté. Ta question est celle qui vous brûle l’esprit en ce moment. Mais sache que ce n’est pas de la magie, ce sont les hormones qui agissent. Et pourquoi ne pas recréer les mêmes conditions hormonales qui ont permis à vos de se développer pendant la puberté?

En effet il est bien connu que l’acteur principal dans la croissance des tissus des seins est le rôle des hormones, et principalement l’œstrogène. Pendant la puberté, notre corps produit un niveau élevé d’estrogène et cela favorise la croissance des tissus des seins, mais ce processus s’arrête de manière naturelle à la fin de cette période. Cependant, avec le progrès scientifique, les médecins et experts en santé ont découvert que le corps peut facilement être stimulé à produire plus d’œstrogène à n’importe quelle phase de la vie d’une femme et cela favorise une seconde croissance des tissus des seins identique à celle de la période de la puberté.

Et les plantes produisent des phyto-œstrogènes qui sont des oestrogènes naturels et non-hormonaux qui favorisent la croissance des tissus des seins naturellement, le corps répond parfaitement à cette substance, et la croissance suit alors le même processus que celui pendant la puberté.

Bonjour Professeur. Quelles sont ces plantes dont vous faites allusion ?

Bonjour. Ces plantes sont nombreuses mais je vais vous en présentez quelques unes :

1 Fenugrec ou Trigonelle, « Houlba » en arabe : Les graines ou graines germées de cette plante ont une très ancienne réputation populaire dans ce domaine. Il existe également divers témoignages modernes concernant l’effet du fenugrec sur les seins, et nous avons de bonnes raisons de croire à son efficacité.

Les graines de fenugrec contiennent en assez grande quantité une substance chimique complexe appelée diosgénine, souvent utilisée pour créer des formes semi-synthétiques de l’œstrogène, une hormone sexuelle féminine. Cette dernière a divers effets sur l’organisme. Deux d’entre eux sont essentiellement liés à l’augmentation de volume des seins : elle provoque la croissance des cellules mammaires et contribue à la rétention d’eau.

Si vous souhaitez utiliser du fenugrec en poudre, écraser des graines ou passer au mixer des graines germées. Ajoutez un filet d’huile végétale et frictionnez-vous à l’aide de la pâte ainsi obtenue.

2 Igname (patate douce) sauvage (Dioscorea villosa) : Encore une plante qui a la réputation d’avoir une action ostrogénique. Personnellement, je n’ai jamais été très impressionné par l’igname sauvage car elle contient beaucoup moins de diosgénine que le fenugrec. En revanche, je m’incline devant des herboristes professionnels quand ils affirment que l’utilisation de pommades à base d’igname sauvage a obtenu l’effet désiré. Pour préparer une pommade, mieux vaut éplucher l’écorce extérieure de la racine et réduire au mixer la partie intérieure dure de la racine pour obtenir une pâte.

3 Palmier serenoa (Serenoa repens) : Cette plante est surtout connue aujourd’hui pour so aptitude à faire diminuer chez l’homme le volume d’une prostate hypertrophiée. En revanche, il y a une centaine d’année, elle jouissait d’une réputation populaire pour donner aux femmes une poitrine voluptueuse. Les naturopathes continuent à la recommander dans ce but.

4 Cumin (Cuminum cyminum) : Diverses expériences portant sur des animaux de laboratoire ont prouvé que le cumin courant, comme le cumin noir (Nigelle sativa), augmentaient le nombre de cellules mammaires. L’effet de cette plante sur la poitrine des femmes demeure inconnu, mais les mammifères ont en général des réactions similaires envers les substances complexes qui affectent la glande mammaire. Pourquoi ne pas ajouter cette épice à vos préparations culinaires ?

avec sambamara.com


Article printed from : http://xalimasn.com

URL to article: http://xalimasn.com/pour-rendre-vos-seins-gros-et-fermes-sambamara-propose-la-methode-naturelle/

URLs in this post:

[1] Image: http://xalimasn.com/pour-rendre-vos-seins-gros-et-fermes-sambamara-propose-la-methode-naturelle/pathial1/

Copyright © 2010 Xalima:. Tous Droits Reserves.