XALIMANEWS: Sur son compte tweeter, le leader du Parti ACT a réagi sur le sujet qui depuis le lendemain de la présidentielle du 24 février 2019, crée beaucoup de polémiques: le statut de chef de l’opposition.

« Pourquoi cette obsession sur le statut du chef de l’opposition? » a questionné Abdoul Mbaye, qui ensuite, a rappelé l’injustice subie par ceux qui sont contre le régime de Macky
Sall.
« Les opposants n’ont jamais été autant poursuivis par la justice, emprisonnés; jamais autant d’immunités parlementaires n’ont été levées que sous Macky Sall. Priorité donc à un statut de l’opposant au Sénégal », a confié l’ex Premier Ministre

1 Commentaire

  1. Moi non plus, je ne comprends pas pourquoi on se focaliserait sur ce poste qui ne veut rien dire ! Il y a des chefs de partis d’opposition significatives qui ne sont pas plus de cinq au Sénégal, si on se référait à ceux qui sont représentés en tant qu’opposition à l’Assemblée Nationale. En France, ce ne sont que 7 partis , qui sont consultés en cas de nécessité, en particulier quand le président est sur le point d’engager la nation à l’international. Le président Macky Sall n’a pas le droit de nous engager dans ce débat stérile, au moment où d’autres problématiques assaillent les populations. Laissons les partis politiques se débrouiller, même si on devrait leur accorder une aide publique, selon leur nombre de députés à partir des prochaines législatives. Mais quand auront-elles lieu ? Je donne ma langue au chat, comme du reste le président Macky Sall lui-même !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here