Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Conditions d’utilisation

Posted By Xalima News On Dimanche, novembre 29th, 2009 With 1 Comment

Conditions d’utilisation du site

Le Site Web Xalima.com vous est proposé sous certaines conditions d’utilisation, définissant l’ensemble des relations entre vous et le Site.

Ces conditions d’utilisations sont définies ci-dessous et la simple utilisation et/ou consultation de Xalima.com implique, de façon automatique et inconditionnelle, votre acceptation pleine et entière de l’ensemble de ses conditions d’utilisation.

Xalima.com se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes Conditions Générales d’Utilisation, sans préavis ni indemnités quelconques. Ainsi, nous vous conseillons de les consulter régulièrement.
Propriété intellectuelle

L’utilisation de Xalima.com ne vous confère aucun droit. Ces droits restent la propriété exclusive de Xalima.com et de ses partenaires.

Ainsi, tous les textes, photos, vidéos, données, affiches, logos, marques et autres éléments reproduits sur Xalima.com sont réservés et protégés par le droit de la propriété intellectuelle, notamment droits d’auteur, droits voisins, droits des marques.
A ce titre et conformément au Code de la Propriété Intellectuelle seule l’utilisation pour un usage privé dans un cercle de famille est autorisée et toute autre utilisation est constitutive de contrefaçon et/ou d’atteinte aux droits voisins, sanctionnées par ledit Code.

En conséquence, vous ne pouvez en aucun et d’aucune manière, reproduire, représenter, diffuser, commercialiser, modifier, concéder tout ou partie de l’un quelconque des éléments reproduits sur Xalima.com et tout ou partie du Site en général, sans l’accord préalable et express de Xalima.com. Toute utilisation illicite de tout ou partie du Site (piratage, contrefaçon, etc.) pourra donner lieu à des poursuites.
Données personnelles

Xalima.com est susceptible de recueillir certaines informations nominatives vous concernant. Ces informations sont utilisées par Xalima.com. Toutefois, Xalima.com se réserve la possibilité de transmettre ces informations à des tiers. Si vous n’êtes pas d’accord avec cette possibilité de transmission, vous pouvez, y opposer de même qu’accéder, rectifier, supprimer les informations vous concernant en demandant à [email protected]
Eventuels liens vers d’autres sites tiers

Le Site peut contenir des liens hypertextes donnant accès à d’autres sites web édités et gérés par des tiers et non par Xalima.com.
Xalima.com ne pourra être tenu responsable directement ou indirectement dans le cas où lesdits sites tiers ne respecteraient pas les dispositions légales et réglementaires Americaines en vigueur ou à venir, ainsi que des conséquences de ce non-respect.
Garanties

Sous réserve des dispositions réglementaires applicables, vous reconnaissez et acceptez expressément que :
le Site vous est fourni en l’état, accessible en fonction de sa disponibilité et sans aucune garantie expresse ou implicite de la part de Xalima.com et que son utilisation se fait à vos risques et périls, sous votre entière responsabilité.
Xalima.com ne garantit pas que le Site, les contenus et produits proposés répondront parfaitement à vos attentes, le Site sera ininterrompu et dépourvu de toutes erreurs , que ces interruptions ou erreurs seront corrigées, le Site ne contiendra aucun virus. Tout matériel téléchargé et/ou obtenu, de quelque manière que ce soit lors de l’utilisation du Site l’est à vos risques et périls et Xalima.com ne sera aucunement responsable des dommages, pertes de données subis par votre ordinateur.
Aucune conseil et aucune information, qu’ils soient écrits ou oraux, obtenus par vous de Xalima.com ou lors de l’utilisation du Site ne sont susceptibles de créer une quelconque garantie non expressément prévue aux présentes conditions.
Limitation de responsabilité

Sous réserve des dispositions légales ou réglementaires applicables, Xalima.com ne saurait être tenue pour responsable de tout dommage direct ou indirect notamment mais non limitativement pertes de profits, de clientèles, de données, de biens incorporels pouvant intervenir du fait de l’utilisation ou de l’impossibilité d’utilisation du Site, et plus généralement de tout événement ayant un lien avec le Site et/ou tout site tiers. En particulier, la responsabilité de Xalima.com ne saurait être engagée en cas de piratage total ou partiel du Site et des dommages que ce piratage pourrait entraîner à votre égard ou à l’égard d’un tiers.

Données statistiques

Xalima.com mesure le nombre de pages vues, le nombre de visites ainsi que l’activité des visiteurs sur son site et leur fréquence de retour. Pour cela des témoins de connexion (cookies) sont utilisés. Vous pouvez refuser ces témoins de connexion ou les supprimer sans que cela ait une quelconque influence sur votre navigation sur le site.
Fermeture ou suspension du Site

Xalima.com se réserve la possibilité, lorsqu’elle le souhaite, de modifier, d’interrompre temporairement ou de façon permanente, tout ou partie du Site, sans préavis ni indemnité quelconques. Xalima.com ne pourra en aucun cas être tenue pour responsable à votre encontre ou à l’encontre d’un tiers de toute modification, interruption ou suspension du Site.
Conditions particulières applicables à certaines rubriques du site

Il existe certaines rubriques sur le Site qui vous permettent de donner votre avis (ci-après « Donnez votre Avis » ou « Votez pour… »).

Les chroniques et critiques que Xalima.com publie dans ces différentes rubriques n’engagent que leur auteur et ne représentent en aucun cas un quelconque avis, conseil officiel de Xalima.com.

En donnant votre Avis dans l’une quelconque des rubriques du Site Xalima.com, vous cédez expressément et gracieusement à Xalima.com tous droits de propriété intellectuelle y afférant et notamment le droit de reproduction, de représentation, d’adaptation, sur tout support et en tout format connus ou inconnus à ce jour, pour le monde entier et pour la durée de la propriété intellectuelle actuelle ou à venir.

Dans ce cadre, vous vous engagez à n’utiliser les rubriques que pour envoyer des messages et des informations qui sont propres à chaque rubrique. Ainsi, lorsque vous nous communiquez votre Avis sur telle ou telle rubrique, vous vous engagez, sans que la liste ci-après soit limitative, à ne pas :

diffamer, abuser, harceler ou menacer quiconque, ni à violer les droits d’autrui tels que par exemple les droits de la personne, le droit à la vie privée, le droit à la dignité humaine.

Vous êtes seul et unique responsable des propos tenus dans votre Avis et à ce titre garantissez Xalima.com contre tout recours et/ou actions que pourrait intenter toute personne et ce du fait de la diffusion de votre Avis sur le Site. Vous assumerez toute charge et paiement concernant cesdites personnes quelle qu’en soit la cause ou la raison qui pourrait être dû ou réclamé.

Xalima.com se réserve la possibilité discrétionnaire de publier ou non votre Avis sur son Site, de le modifier, de l’adapter ou de le traduire en toute langue, de le conserver en ligne ou de le supprimer à tout moment et sans avoir à vous en informer préalablement.
Droit applicable

Xalima.com est soumis au droit Americain .

© 2010 Xalima.com.
A Sunuware LLC Company. All Rights Reserved.

1 Commentaire
Participer au forum
  1. Diop Ousmane dit :

    Si pour certains le nom de Thierno Ousmane Sy évoque juste son statut de conseiller en NTIC de Wade, pour d’autres c’est l’incarnation des plus grands scandales de corruption et de détournement de deniers publics que le Sénégal ait jamais connu. En effet, le nom de Thierno Ousmane Sy a été cité dans toutes les « sales affaires » dans lesquelles l’Etat du Sénégal à trempé.
    Récemment, un document a été porté à notre connaissance, dans lequel l’Etat du Sénégal a conclu un contrat avec un cabinet d’avocat américain chargé de faire accepter la candidature de Wade auprès des congressmen américains. Dans ce contrat l’Etat du Sénégal s’engageait à payer la somme de 150.000$ de frais fixes ainsi que 50.000$ mensuel. Ce document qui a été sorti par des organes de presse n’a pas été jusqu’ici contesté par la présidence de la république dont le porte parole si prompt à débiter des inepties a raté une fois de plus encore l’occasion de justifier son salaire.
    Bizarrement et c’est regrettable, ce document n’a pas fait l’objet d’approfondissement, ni d’enquêtes supplémentaires de la part de la presse. Le contenu de ce document qui évoque de manière claire l’utilisation des ressources de l’Etat pour défendre une candidature inconstitutionnelle d’un président sortant est particulièrement grave et constitue une preuve irréfutable de détournement de deniers publics.
    A la lecture du document (cf lien ci-dessous), vous vous apercevrez aisément qu’en bas de la dernière page, il est signé par Zakaria Diaw Secrétaire Générale de la Présidence de la République du Sénégal, mais juste au dessus il y a une liste d’adresses mail dont celle de Monsieur Thierno Ousmane SY ([email protected]). Une fois de plus encore Thierno Ousmane Sy est au cœur des manigances et manœuvres visant détourner l’argent du contribuable sénégalais à des fins personnelles et ce au détriment du peuple.
    Aujourd’hui même si Thierno Ousmane Sy cherche à se faire oublier en allant s’installer aux USA pour dépenser allégrement l’argent subtilisé au peuple sénégalais, il continue de percevoir son salaire de conseiller en NTIC du Président, mais également à faire un travail de lobbying pour faire avaler aux américains la candidature inconstitutionnelle de Wade.

    Pour vous rafraîchir la mémoire, voici un résumé des faits d’armes de Thierno Ousmane SY :

    Affaire Sudatel : Thierno Ousmane Sy après avoir aidé Sudatel à gagner l’exploitation d’une licence de téléphonie encaisse la somme de 20 milliards de francs cfa. D’ailleurs nous avons appris qu’une partie de cet argent va servir à payer la société indienne chargée de détourner informatiquement les votes des sénégalais au profit de Wade.

    Affaire Attribution du marché des Cartes d’identité Numérisées à GENESIS. La Société Génésis propriété de Thierno Ousmane Sy qui s’est associée avec la société Delarue a remporté dans des conditions nébuleuses, le marché de la confection des cartes d’identité numérisée et a encaissé plusieurs milliards de nos francs.

    Affaire Millicom : Thierno Ousmane Sy et Karim Wade ont été accusés pour tentative de raquette par le Groupe Millicom (dont TIGO est une des filiales) à qui ils ont demandé la somme de 200 millions de dollars pour le renouvellement la licence de TIGO.

    Affaire de la vente des actions que l’IPRES détenait à la Sonatel : Thierno Ousmane Sy qui siège au nom de l’Etat au Conseil d’administration de la Sonatel a acquis par le biais de sa société GENESIS, les actions sonatel de l’Ipres cédées lors d’une transaction conduite par Bicibourse, la filiale de la BICIS. L’Ipres a vendu 75.000 actions sonatel, soit la moitié de son portefeuille au prix unitaire et préférentiel de 180.000 francs l’action. Cette vente a été rendue possible grâce à la complicité de Mamadou Racine Sy qui siège au Conseil d’administration de l’Ipres. Même si l’Ipres a engrangé plusieurs milliards dans cette opération, elle met une croix en revanche, sur de juteux dividendes régulièrement en hausse depuis l’introduction de l’action SONATEL à la BRVM.

    En effet, l’IPRES a encaissé cette année 1,4 milliard de francs CFA grâce à ses dividendes. Si l’année prochaine, la SONATEL génère le même bénéfice et distribue le même montant en dividende, l’IPRES sera privée de 0,7 milliard de francs sans pourtant en gagner autant avec les 13 milliards encaissés après la vente. Thierno Ousmane Sy, lui, encaissera une belle somme. Sans doute aussi quelques intermédiaires.

    Je lance un appel solennel aux juges sénégalais afin qu’ils s’autosaisissent de tous ces dossiers dans lesquels Thierno Ousmane Sy est trempé et ce, nonobstant le fait qu’il soit le fils du Ministre de la justice, Cheikh Tidiane Sy. La première mission des députés qui seront élus aux prochaines législatives sera de mettre sur pied une commission d’enquête dont l’objectif sera d’évaluer le préjudice subi par l’Etat du Sénégal dans toutes ces affaires nauséabondes, mais aussi de recenser tous les biens acquis frauduleusement par ces personnes dont Wade se targue d’avoir fait des milliardaires.

    L’enrichissement illicite sans cause a de beaux jours devant lui.

    Contrat entre l’Etat du Sénégal et un Cabinet américain :
    http://www.jottali.net/document-additionnel-La-Presidence-paie-100-millions-de-FCFA-a-un-Cabinet-americain-pour-justifier-le-3eme-mandat-de_a1868.html

    0usmane Diop,
    Fonctionnaire International.

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Comment faire de la publicité sur xalima.com ?