XALIMANEWS: Les élections présidentielles s’annoncent violentes au Sénégal. En effet, l’opposition n’a pas tardé à exprimer son mécontentement, après juste la diffusion de la liste des candidats recalés.
Comme pour le cas de Karim Wade et pour celui de Khalifa Sall qui est toujours incarcéré. Ainsi, la présidentielle 2019 qui se profile à l’horizon, laisse voir une opposition dépitée, des coalitions furieuses et des citoyens très contrariés. La mouvance présidentielle répond aussi par la défensive, en utilisant les forces de l’ordre qui ne lésinent pas du tout sur les moyens, pour essayer de maîtriser les frondeurs.
Ce qui nous pousse à dire que les élections s’annoncent vraiment violentes, à moins que la Société civile joue son rôle d’apaisement à Temps.
Reste à savoir si cette société civile qui se donne la mission d’apaiser le climat politico-social du pays, saura bien parvenir à ses fins.

Wait and See !!!

4 Commentaires

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here