L’audit du fichier électoral demandé par la classe politique sera bientôt disponible. La restitution des travaux a eu lieu hier, en présence des experts internationaux. Selon des sources proches du dossier, environs six millions de Sénégalais se sont fait enregistrés sur le nouveau fichier. Selon les mêmes sources, le taux d’erreur est estimé entre 1,9 et 2%. Le rapport final de l’audit sera disponible au plus tard le 29 février prochain. Il sera en premier présenté à la communauté internationale, mais également à l’Allemagne, pays qui a financé le projet grâce à un appel d’offres international.

4 Commentaires

  1. S’il en est ainsi, sans que les élément compétents de l’opposition, Sall du PUR, omar Sarr du PDS et Diop Decroix s’occupent sérieusement du processus établi pour le vote, l’opposition pourra rêver d’arriver au pouvoir peut-être en 2024!

  2. Mr le President , faites delivrer les cartes d’identites et d’electeurs aux ayant-droits . C;est une ignominie que de confisquer les documents de certains braves senegalais .

  3. Quand les premiers Européens sont arrivés au Sénégal, au bout de quelques années de présences, ces colonisateurs n’étaient même pas 1200 sur l’ensemble du territoire! Nos ancêtres restèrent passifs, et 90% de ceux qui se battirent pour cette présence étaient des Sénégalais, toute ethnie confondue ! Attendons-nous à ce que les tenants du pouvoir fassent ce que bon leur semblera en 2019, ils gagneront et tout redeviendra à la normal au bout de trois jours après la proclamation de leur victoire ! Ainsi va le Sénégal depuis plus de trois siècles !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here