Le président Macky SALL vient d’avouer les véritables raisons de la fermeture des établissements Yavuz Selim.
Si jusque-là les supputations allaient bon train, Macky SALL, sans sourciller, a clos le débat : la Turquie a demandé, le Sénégal s’est exécuté.
«Déjà, la Turquie, depuis plus de trois ans, avait demandé au Sénégal la fermeture de ces écoles pour des raisons qu’elle nous avait exposées, liées un peu à la stabilité du pays et aux activités qui ont été reprochées à ce mouvement (celui de Fetulah Gulen, Ndlr). Depuis lors, le Sénégal n’avait pas accepté de mettre à la porte trois mille élèves et nous avions exigé, de la part de nos partenaires turcs, de nous donner toutes les évidences. Ce qui a été un exercice fait», commence par exposer le président SALL.
Le décor ainsi campé, Macky entre dans les détails et remet en cause les arguments de Madiambal DIAGNE et consorts. «Il y a eu le coup d’Etat en Turquie et cela a accéléré la demande de fermeture des réseaux Gulen en Afrique. Evidemment, le Sénégal fait partie de ces pays où ce mouvement avait un certain nombre d’écoles. Alors, il y avait quinze écoles au Sénégal qui donnaient des enseignements de qualité. Et depuis un an, nous avons travaillé avec les acteurs, d’abord avec l’association des parents d’élèves et le réseau lui-même. L’Etat du Sénégal, considérant la demande de la Turquie, a décidé d’interrompre les activités d’enseignement du mouvement Gulen au Sénégal. Cela a été fait il y a plusieurs mois», explique le chef de l’Etat.
Macky SALL qui s’exprimait en marge de l’inauguration de l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation, n’a pas clos le débat sans mettre en exergue le « forcing » des administrateurs du groupe Yavuz-Selim Sa. «Comme nous étions en pleine année scolaire, nous nous étions dit qu’il fallait continuer les enseignements en attendant la fin de l’année et un communiqué très clair a été fait pour demander aux parents de prendre des dispositions puisque cette association ne pourrait plus exercer. Cela a été fait. Mais, contrairement à toutes ces recommandations, les gens ont voulu mettre l’Etat devant le fait accompli en forçant à nouveau l’ouverture de l’école. Ce que l’Etat du Sénégal a refusé», martèle-t-il.

WALFNet

PARTAGER

3 Commentaires

  1. EN PLUS D’ETRE UN VRAI MENTEUR MACKY A TOUS LES ATTRIBUTS D’UN MBEUT(varan) A SAVOIR SON ENTETEMENT………….SA SOLITUDE………….SA MALADRESSE ET SON INDIFFERENCE.

  2. Certes, tu as raison, rien que le résultat final ne l’intéresse.Khalifa SALL l’embarasse autant que Assane DIOUF puisque khalifa convoite son fauteuil.Macky est indifférent à tout ce qui ne menace pas son fauteuil.

  3. Je ne sais pas pourquoi les senegalais aiment reciter les cours de Droit: Reine des preuves etc… Dans un pays de nafékh tout le monde parcoeurise les cours de Droit ou tout le monde apprend le Droit. 90% de nos politiciens sont soit avocats ou titulaire d’un diplôme de Droit alors que nous avons la constitution la plus mal rédigée au Monde…Deuk bo xamné wakh diou beuri rék. Macky est une ordure comme tous les autres politiciens senegalais d’ailleurs.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here