XALIMANEWS : Le chef de l’Etat, Macky Sall a reçu les 15 députés de la diaspora ce jeudi dans l’après-midi au palais. Le chef de l’Etat et ses hôtes ont trouvé des solutions aux problèmes des députés de la diaspora qui doivent effectuer des déplacements entre l’étranger et le Sénégal.

D’après le quotidien l’As ; les députés de la Diaspora n’auront pas pour l’instant des logements à l’image de leurs collègues venus des régions périphériques. Mais, il leur sera alloué une indemnité de logement conséquente, pour leur permettre de loger à Dakar tout au long de la session ordinaire annuelle du 15 octobre au 15 juin. En plus de cela, ils auront également droit à, au moins, deux billets d’avion qui devraient leur permettre de rallier leur région d’origine aux frais de l’Assemblée nationale.

Ainsi donc, en plus de leur salaire de député et les avantages liés au statut de parlementaire, les 15 députés auront une indemnité de « relogement » en cas de voyages dans les autres régions de leur circonscription et des billets d’avion, rapporte le journal L’As.

En effet, les députés de la coalition gagnante Wattu Sénégal ont pris part à la rencontre, où ils ont indiqué qu’ils ne seront pas des députés d’un parti politique quelconque, mais des représentants de la Diaspora dont ils vont défendre les intérêts à l’Assemblée

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Nous attendons beaucoup des députés de la Diaspora pour une amélioration conséquente de notre administration. Bravo et bonne réussite dans vos hautes missions

  2. Bonsoir, que le président de la République laisse rentrer les véhicules de 10 ans au pays pour remplacer les tas de ferraille qui circulent au Sénégal. Ces véhicules dégradent l’image de notre beau pays. Imaginez un touriste qui débarque et qui tombe sur ces taxis ?

  3. Graves amalgames !!!
    Dans quel pays sommes nous ? Un Président de la République (Chef de l’Exécutif) qui discute avec des parlementaires (pouvoir législatif) des modalités de participation de certains députés aux travaux parlementaires ainsi que leur prise en charge sans que personne ne s’en offusque (même pas les responsables de l’opposition) ! Cela prouve 2 choses importantes :
    1/ La décision d’élire des députés de la Diaspora n’a été ni mûrie ni préparée. C’était simplement un “os électoral” à faire rogner aux sénégalais de l’extérieur en plus d’un calcul mesquin de fortifier la “majorité” APR. Sinon, comment comprendre qu’aucune modalité, ni procédure de prise en charge des députés de la diaspora n’ait été élaborée depuis le 20 mars 2016 (date du référendum ayant vu l’adoption d’une nouvelle constitution prévoyant des députés représentant les sénégalais de l’extérieur) ? Voici une preuve manifeste d’incompétence ;
    2/ La vassalisation de l’Assemblée Nationale par l’Exécutif. En effet, comment comprendre que des questions qui devaient se régler à l’Assemblée Nationale soient posées, traitées et “solutionnées” par le Chef de l’Exécutif himself à la place de Moustapha Niass ? Que personne ne vienne plus nous embêter d’un État de droit ou de la séparation des pouvoirs au Sénégal. Nous sommes pire qu’une république bananière.
    Pour terminer, ceci nous prouve qu’il ne faudrait rien attendre de ces députés de la diaspora, car aucun problème sérieux ne se réglera à l’Assemblée Nationale. C’est un “machin inutile” et couteux dont on peut se passer. Le Président de la République décide de TOUT !!!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here