XALIMANEWS : Dans l’édition de Libération de ce mardi, Pape Diop, ancien maire de la ville de Dakar, a évoqué le procès Khalifa Sall. Dans son argumentaire, l’ancien maire de Dakar estime que « la caisse d’avance est un fonds politique ».
Mieux Pape Diop souligne qu’ « elle relève des fonds politiques et que la justification de son usage ne se pose pas ».
Ainsi, le leader de Bokk Guis Guis semble disculper le maire de la ville de Dakar en détention à Rebeuss.
Avant de dire que: « Qui veut noyer son chien, l’accuse de rage ». Il justifie cette affirmation par le fait que le président de l’Assemblée nationale reçoit 50 millions en guise de fonds politique alors que le maire de Dakar, c’est 30 millions, avant de déplorer la pression politique que subit Khalifa Sall.

 

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here