Le procès de l’imam Aliou Ndao renvoyé au 14 mars prochain. Ses avocats expliquent les raisons de ce renvoi ; selon Me Moussa Sarr coordonnateur du pool des avocats de la défense il s’agit de deux raisons qui sont acceptables. La comparution également des deux enquêteurs en charge du dossier a été demandée par les avocats qui ont fait des conclusions sur des faits très graves imputés à leur client. Les avocats restent sceptiques face à l’issu de ce procès.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here