XALIMANEWS : Au troisième jour du procès en appel de Khalifa Ababacar Sall et Cie, Lansana Diaby a surpris son monde nous rapporte Yerimpost. Le Procureur général près de la Cour d’Appel, a reconnu le caractère exécutoire de la décision de la Cour de justice de la Cedeao qui, selon lui, existe bel et bien.
Le Tribunal est tenu d’en tirer toutes les conséquences, a argumenté le proc’ qui n’est toutefois pas allé jusqu’à demander la libération du mis en cause dont la détention a été jugée arbitraire par la juridiction communautaire.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here