XALIMANEWS : Le rejet de la demande d’inscription de Karim Wade sur les listes électorales ne surprend guère Cheikh Sadibou Fall, ancien ministre de l’Intérieur sous Wade et membre du Comité directeur (Cd) du Parti démocratique sénégalais (Pds).

« Le pouvoir faisait tout pour mettre des obstacles à la candidature de Karim Wade, révèle-t-il sur la Tfm, repris par les Echos. Et, nous avons appris récemment qu’une réunion, relatée par un quotidien de la place, s’était tenue au niveau du ministère de l’Intérieur. »

Pour l’ancien ministre de l’Intérieur, l’article L31 du Code électoral invoqué par la direction générale des élections, pour rejeter la demande d’inscription de Karim Wade sur les listes électorales, a été taillé sur mesure pour bloquer Karim Wade, le candidat du Pds pour la présidentielle de 2019.

« C’est l’article L31 qui a été remanié récemment au niveau de l’Assemblée nationale. Et, tout le monde sait que c’était fait à dessein, accuse-t-il. C’est le remaniement du Code électoral pour éliminer des candidats. La candidature de Karim principalement. »

Considérant que la non inscription de Karim comme « un problème à la fois juridique et politique », Cheikh Sadibou Fall annonce que les libéraux vont « utiliser tous les moyens » pour faire face.

Il martèle : « C’est un combat qu’il faudra mener avec beaucoup de fermeté, de lucidité mais aussi beaucoup de détermination. Il n’y a aucune raison que le pouvoir veuille éliminer les candidats qui doivent faire face au Président Macky Sall et organiser des élections qui n’auraient rien de transparent. »

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here