XALIMANEWS : Pour ce 14ème jour du procès de la caisse d’avance, qui incrimine le député-maire, l’article publié hier par le journal le Soleil, “Le décret qui doit mettre fin à la polémique, la caisse d’avance n’est pas un fond politique”, s’est invité au débat. Interpellé sur ce décret relatif aux Régies de Recettes et aux Régies d’Avances de l’Etat, Khalifa Sall répond sans équivoque.
« Je ne pensais pas que le soleil participerait à cette activité ; Ce journal restera toujours une Institution. Cet acte n’est qu’une parenthèse car j’ai du respect pour ces fonctionnaires, qui sont le bras articulé de la communication de l’Etat », a fait savoir l’édile de Dakar.
Qui de suite à signifier à Me François Sarr que « la publication du décret n°2012-673 du 4 juillet 2012 abrogeant et remplaçant le décret n°2004-1320 du 30-09-2004 portant nomenclature budgétaire de l’Etat, a rétabli la vérité ».
Aussi, cette information démonte, selon lui, des propos qu’avait tenus le Pm Mohamed Bounn Abdallah Dionne devant l’assemblée. Ce dernier aurait confié aux parlementaires qu’ «il n’y avait pas de fonds politiques dans la nomenclature budgétaire».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here