Les échanges ces derniers jours entre Karim et Gadio ont atteint un niveau de bassesse à tel point que les Sénégalais en sont vraiment gênés. Voilà deux individus qui n’ont pu rien réaliser par eux-mêmes et qui doivent tout à Wade, qui se sont illustrés par des échanges de bas niveau qu’ils auraient pu épargner les Sénégalais qui, qui du reste, ne méritent pas ça.  Le meilleur service qu’ils auraient pu en effet nous rendre est d’adopter un profil bas et s’effacer de la scène politique, car n’étant méritant en rien.

Ces deux individus n’ont aucun mérite personnel et ont été fabriqués de toutes pièces par Wade qui, si ce n’était lui, ils seraient actuellement dans le plus grand anonymat et occuperaient des fonctions tout à fait subalternes.

Il y a d’abord Gadio qui était un journaliste enseignant et qui, grâce à ses relations dans l’ancien régime a pu avoir un financement pour faire des études aux Etats Unis. Après sa formation, il n’a pas pu trouver un travail gratifiant, ne se contentant que de faire des consultations, pour la plupart informelles, par ci et par là. D’ailleurs, son CV, bien que particulièrement long ne fait ressortir aucune fonction qui présente un minimum de distinction.

C’est celui là que Wade allait nommer Ministre des Affaires Etrangères, guidé simplement par le souci de promouvoir un jeune qui prétendait avoir de l’engagement pour son pays, alors qu’en réalité il n’était mû que par des considérations de promotion personnelle. Très tôt d’ailleurs, Wade a vu ses limites, mais par souci d’humanisme, a préféré le maintenir.

Gadio a en effet fait preuve d’une incompétence notoire et faisait de plus en plus l’objet d’un agacement au niveau international ; il n’avait pas tout s

 

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here