“Celui qui donne un bon conseil, construit d’une main, celui conseille et donne l’exemple, à deux mains ; mais celui qui donne de bonnes leçons et un mauvais exemple construit d’une main et détruit de l’autre.” Francis Bacon
Quid de celui qui donne un mauvais conseil et un mauvais exemple à l’instar de ce fameux Imam dont le nom et le prêchi-prêcha pas très prêcheur resteront certainement gravés dans la mémoire de beaucoup de nos concitoyens? Chaque lecteur peut apporter sa propre réponse à cette question.
Dans un pays où, pas un jour ne passe sans que l’on ne se plaigne de la dépravation des mœurs et de la perte de valeurs, qui gagnent régulièrement terrain, les dernières digues de la morale sont-elles en train de céder face au déferlement de la corruption qui tend à se généraliser dans tous les secteurs de la société?
Quant l’une des supposées autorités faîtières « de la morale », à occurrence l’Imam Ratib de la grande mosquée de Dakar, encourage le Président de la République à se dédire, après sa promesse de réduire la durée de son mandat faite urbi et orbi, pour je ne sais quelles motivations. Quand la camarilla présidentielle, par monts et vaux, fait tout pour que la première autorité politique du pays revienne sur la parole donnée (dont le non-respect fait partie de l’un des signe avant-coureurs de la fin des temps nous disait notre grand Prophète (P.S.L) et que ce dernier entretient un faux suspense sur la question. Quand des soi-disant guides religieux fourvoient leurs disciples à qui ils sont censés enseigner la bonne parole et le bon comportement. Quand la commission lunaire nous chante toujours la même antienne depuis des années parce que ses membres sont constamment d’accord pour ne pas être en accord avec la reste du monde musulman, et ce, quelque évidentes que soient les preuves qu’on leur montre ou ce qu’on leur dit sur l’apparition de la lune. Quand le monstre de l’injustice sociale prend racine au sommet de l’État pour étendre ses tentacules un peu partout dans la société, l’on est en droit de se demander si ceux qui doivent éclairer nos lanternes ne sont pas en train de nous enténébrer. On réclame souvent la tenue d’assises sur tout et n’importe quoi, mais celles des valeurs semblent plus que jamais urgentes.
Qu’Allah (SWT) nous guide sur le droit chemin et préserve notre paix sociale
Bosse Ndoye

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here