Lorsque Emmanuel Macron parle, et si mal de l’Afrique et des africains il s’adresse, en fait, aux Chefs d’Etats et de gouvernements avec lesquels il traite. Ses interlocuteurs ce sont les responsables africains qu’il rencontre et à qui il s’impose. En conséquence, le mépris qui suinte de ses discours leur est adressé. À eux de se laver de l’affront !

Ce qui nous interpelle, quant à nous, ce n’est point la vacuité des clichés qu’Emmanuel Macron débite à chacune de ses prises de parole sur l’Afrique. On en a vu et entendu d’autres!

Ce qui nous intrigue, c’est de voir un tel personnage à la tête de la République française. De Charles De Gaulle à Jacques Chirac en passant par Georges Pompidou, Valéry Giscard D’Estaing et François Mitterrand, la France nous avait habitués à de la classe! Même si le système français de domination, à notre désavantage, à toujours été le même, on avait quand même des dominants de qualité! Cultivés, ayant de la prestance et de l’allure. Tant qu’à faire…

Par contre nous assistons, depuis quelques temps, à une dégringolade dans l’échelle de ces valeurs. Nous croyions avoir été servis avec le brave Nicolas et son fumeux discours de Dakar. Et, patatras ! Voilà qu’au sortir du Président “normal”, nous touchons véritablement le fond: Un Président “anormal!”
Un Président qui semble ne pas connaître l’Histoire du monde ni la complexité des séquences qui mènent de la puissance à l’apogée. Puis de l’apogée à la décadence. Sinon il aurait pressenti, comme tout l’univers, son avènement comme l’un des signes précurseurs de la décadence de la France. Cette France qui ne doit encore son illusion de “puissance” qu’à la servilité des dirigeants de son pré-carré suite à des “indépendances” mal assumées . Sans cette arrière-garde et ses ressources naturelles , que pèse la France en Europe et dans un Monde qui se reconstruit autour de nouvelles puissances? Que je sache la France, patrie d’Elf et d’Areva, ne produit ni pétrole ni uranium!
Trop jeune et, semble t-il, trop imbu de sa personne, Emmanuel Macron ne ressent pas la colère sourde et la foi tenace des Peuples d’Afrique. Mal servis par des dirigeants faibles et timorés, jouissant du pouvoir mais ne l’exerçant pas, les africains résistent pourtant à toutes sortes de calamités. Et ils font même, et continuellement, un pari sur l’avenir…en faisant beaucoup d’enfants! Ce qui semble fâcher Emmanuel Macron. Oui, nous ferons encore plus d’enfants. Au point que l’avenir de l’espèce humaine se jouera en Afrique. Il faut bien se dévouer face au vieillissement de la population en Europe. Convenons aussi qu’ en dépit des tentatives conventionnelles et non conventionnelles (!) de détruire les africains, nous avons la peau dure! Jugez-en: une traite des esclaves industrielle, une occupation coloniale qui perdure, le travail forcé meurtrier, le pillage systématique de nos ressources naturelles, une balkanisation organisée et des guerres larvées incessantes fomentées par des mercenaires connus et reconnus. Je ne parle ni de sida ni d’ebola… Quel autre Continent aurait pu faire face à toutes ces contraintes, et donner naissance, quand même, aux populations les plus jeunes du Monde? La semence est pure et dure sous nos tropiques. N’en déplaise à Emmanuel Macron qui se dit choqué par nos familles de sept à huit enfants. Ce, en dépit de tous les plans mis en œuvre pour baisser la natalité africaine. Au demeurant, ce sont là des familles modestes. Vues d’Afrique, les familles vraiment respectables commencent à partir de la dizaine! Parce que nous croyons en l’humain. Nous croyons à la beauté de donner la vie. Et nous croyons que chaque vie est précieuse. Et nous trouvons navrant de refuser de donner la vie après l’avoir reçue.

Nous ne vivons donc pas dans le même Monde que Monsieur Macron! Confiné dans une arithmétique des ressources, versus le nombre de vivants, il s’inscrit dans une logique d’accaparement pour satisfaire les besoins de la France et de son mode de vie. Comme depuis toujours… Depuis trop longtemps!

Monsieur Macron oublie cependant que la démographie de la France, en raison des choix hasardeux inspirés par le malthusianisme, est en décroissance! C’est cela le vrai problème “civilisationnel”… le mot est d’Emmanuel Macron. Cela étant, et puisqu’il est si jeune, Macron aura peut-être la chance d’être l’un des vieux qui assisteront à la Renaissance africaine. Dans les cinquante prochaines années. Je le lui souhaite!

D’ici là, l’Afrique et sa jeunesse vont devoir se dévouer pour faire des enfants jusqu’en Occident! Juste retour des choses: l’Afrique n’est-elle pas le berceau de l’Humanité? Ouvrez vos frontières Monsieur Macron!

Quant à nous, Africains ! Qu’il plaise à la Providence de nous débarrasser de certains de nos dirigeants incolores, inodores et sans saveur, dont l’Histoire ne retiendra même pas les noms!

Mais alors, aidons-nous! le ciel nous aidera…

Amadou Tidiane WONE
[email protected]

PARTAGER

7 Commentaires

  1. C’est la même domination sans fard sur le CFA. Ce Président qui déteste donner la vie sur le plan privé demande à nos piètres dirigeants d’accepter la monnaie que son pays nous à fourguée sana broncher ou de créer la notre propre. Quelle tristesse

  2. Une question qui nous interpelle tous. Nos économistes sont les premiers concernés. Un débat de fond intelligent et fécond est requis, sans passion, avec courtoisie et serenité

  3. Il ne s’agit pas d’une bévue de Macron prouvant son inculture ou son manque de respect aux africains. Il s’agit d’une idéologie que l’Occident a fini de concevoir et qu’il (l’Occident) veut appliquer à l’Afrique. Et malheureusement pour nous, ils ont réussi à installer à la tête de nos états des présidents qui vont les aider à appliquer contre l’Afrique ce qu’ils ont concocté. Le reproche que certaines élites occidentales auraient fait à Macron serait de lui reprocher de n’avoir pas su tenir le secret, et donc de faire une bourde qui laisse comprendre ce qu’ils veulent appliquer à l’Afrique tout en le niant de façon véhémente.
    Le problème qui se pose actuellement à l’Occident, c’est le vieillissement de sa population, doublé d’une baisse de la natalité (ou du taux de fécondité de leurs femmes). Lorsqu’une pareille situation se pose pour un pays, ou une race, ou n’importe quel groupe humain, la conséquence est le non renouvellement de générations. C’est à dire que les personnes âgées qui disparaissent ne sont pas remplacées par des jeunes en nombre égal ou supérieur. C’est face à une pareille situation que des scientifiques ont fait des calculs pour trouver qu’il faut un taux de fécondité de 2,1 enfants par femme, pour assurer un renouvellement de génération, continu. Et les mêmes calculs ont trouvé que lorsque le taux de fécondité dans un groupe humain donné baisse jusqu’à 1,3 enfants par femme, ce groupe humain vit une menace de disparition. C’est à dire que la race de ce groupe, sa langue, sa civilisation, vont disparaître irrémédiablement, c’est juste une question de temps. Or les pays occidentaux, particulièrement ceux de l’Europe n’atteignent plus le taux de fécondité de 2,1%. Certains d’entre eux font même moins de 1,3 %. Pour y faire face, les pays de l’Occident appliquent deux politiques:
    – Ils encouragent les naissances chez eux, c’est à dire la hausse du taux de fécondité. Pour cela, ils encouragent les grossesses et accouchements, même rapprochés( si si, même s’ils viennent en Afrique défendre et financer le contraire). Il faut comprendre qu’ils ne le disent pas clairement, dans les discours publiques. Mais ils le financent, et cela est légalisé par leurs différents codes de la famille. Pour ceux que la vérité intéresse, et qui veulent savoir, voici le Code de l’Action Sociale et des Familles de la France. Vous y verrez la vraie “politique de la famille”, française. Vous y verrez que l’état français encourage les naissances et le nombre élevé d’enfants par des allocations, des prestations, des aides, des réductions sur des prix, des prises en charge. L’état français paie même la maman qui renonce à son emploi pour se consacrer à l’entretien de son ou de ses enfants (femme au foyer).
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?cidTexte=LEGITEXT000006074069&dateTexte=20170711
    – Ils cherchent à absorber des peuples venus d’ailleurs. C’est ce que nous vivons avec la grosse vague de migration, qui, quoi qu’on dise, est encouragé. Pourvu seulement que les migrants acceptent d’être absorbés, ou assimilés ou intégrés. Dans tous les cas, tout bon observateur comprendra que le résultat final, dans 30 à 50 ans, sera une Europe plus autre, et moins européenne, telle qu’elle est aujourd’hui (au point de vue race, langue, culture, habitude, c’est de l’Open Society).
    Face à cette situation qu’ils vivent, la perspective d’une Afrique qui ne connaît pas de baisse de fécondité, donc pas de risque de disparition de sa civilisation, au contraire une Afrique dont la culture et la civilisation risquent de diluer les leurs par le dynamisme de la croissance de sa population, cette perspective semble les irriter.
    Ils ont été très “civilisés”, au point d’exporter leur civilisation dans tous les coins du monde, ils semblent redouter d’en subir les conséquences. En face, l’Afrique semble être sauvée par sa “sauvagerie”.
    Dans tout cela, il reste sidérant que des dits intellectuels africains ne semblent pas l’avoir compris, que des médias africains continuent de relayer leur irritation contre cette chance de l’Afrique qu’est sa population, irritation qui se manifeste par des financements pour brider la fécondité africaine.

  4. Bien dit M wone, mais c’est dommage avec nos dirigeants , qui n’incarne pas, le panafricanieme c honteux, quand ont voit après la prises de fonction de Macron , certains chefs État se comporté comme des (. SOURGA ) devant Macron , c nous fait la paines , avec ses prisidents que nous impose la France, c malheureux mais çà va changer

  5. LA DÉMOGRAPHIE : LE VÉRITABLE ENJEU DU 21ème SIÈCLE !!! … [ET INDÉNIABLEMENT, L’OCCIDENT EST TRÈS MAL PARTI !!!]
    En Afrique, les experts occidentaux prônent,, une réduction de la croissance démographique, en promouvant la contraception, afin d’y réduire la pauvreté – et même pour certains (Président Macron, entre autres). Par contre, ils s’inquiètent de la baisse de la natalité notée dans la presque totalité des pays occidentaux et y souhaitent un accroissement de la croissance démographique pour juguler le vieillissement de la population qui y est en train de remettre en question toutes les prévisions de développement (emploi, système de retraite, etc.) ; ce qui conforte la position de l’Islam qui considère la croissance démographique comme une richesse ; oui, le Coran est très explicite :
    (41) Et rappelle-toi Job, Notre serviteur, lorsqu’il appela son Seigneur : « Le diable (démon) m’a infligé détresse et souffrance ». … (43) Et Nous lui rendîmes sa famille et la fîmes deux fois plus nombreuse, comme une miséricorde de Notre part et comme un rappel pour les gens doués d’intelligence. (38. çâd : 41-43)
    Au demeurant, il est important de noter que dans la perspective religieuse, la croissance démographique va de paire avec la croissance économique :
    (10) [Noé dit :] J’ai donc dit : “Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, (11) pour qu’Il vous envoie du ciel, des pluies abondantes, (12) et qu’Il vous accorde beaucoup de biens et d’enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières. (71. Noé : 10-12 – Nûh)
    Et toujours dans cette perspective, la baisse de la natalité est essentiellement due à l’incrédulité et à l’hostilité vis-à-vis de l’Islam et de son Prophète, comme le suggère le Saint Coran :
    (1) [Ô Prophète] Nous t’avons certes, accordé l’Abondance. (2) Accomplis la prière pour ton Seigneur et sacrifie. (3) Celui qui te hait sera certes, sans postérité. (108. L’Abondance : 1-3 – Al-Kawsar)
    Oui, cette petite sourate est descendue pour apaiser et réconforter le Prophète (PSL) victime de railleries de la part de ses détracteurs qui disaient que sa descendance était interrompue du fait qu’il n’avait pas de garçon. Avec une seule fille Fatima, il a eu, par la grâce d’Allah, une très large descendance qui, jusqu’à ce jour, continue de se propager, quatorze siècles après son rappel à Dieu. Par contre, la généalogie de ses détracteurs a été interrompue depuis très longtemps. Il ne pouvait pas en être autrement !!!
    Au vu de tout cela, il apparaît évident que les stratégies de lutte contre la pauvreté visant à réduire la croissance démographique ne sont pas cohérentes, comme le rappelle le Coran de façon explicite :
    (151) Dis : “Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien ; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté [Contraception, Interruption volontaire de grossesse (IVG)]. Nous vous nourrissons tout comme eux. N’approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu’en toute justice la vie qu’Allah a faite sacrée. Voilà ce qu’ [Allah] vous a recommandé de faire ; peut-être comprendrez-vous. (6. Les Bestiaux : 151 – Al-An’âm)
    En vérité, la vie, c’est avant tout l’affaire De Dieu ; c’est Lui qui crée qui fait naître :
    (12) Nous avons certes créé l’homme d’un extrait d’argile, (13) puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide. (14) Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence ; et de l’adhérence Nous avons créé un embryon ; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l’avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs ! (23. Les Croyants : 12-14 – Al-Mu’minûne)
    (23) Dis : “C’est Lui [Dieu] qui vous a fait naître et vous a donné l’ouïe, les yeux et les cœurs”. Mais vous êtes rarement reconnaissants ! (67. La Royauté : 23-24 – Al-Mulk)
    Ainsi, c’est Dieu seul qui peut inverser cette baisse de la natalité qui accable l’Occident ; en témoignent les récits coraniques relatant les maternités tardives des épouses d’Abraham et de Zacharie, de même que la miraculeuse naissance de Jésus [(11. Houd : 71-73 – Hûd) ; (21. Les Prophètes : 89-91 – Al-Anbiyâ’)] Au demeurant, la Bible confirme que l’incrédulité est source de malédiction pouvant se manifester par une baisse de la natalité (Deutéronome : 1-2 … 45-46 … 58-65 … 69).
    Et à l’évidence, ceci est un rappel éternel et un appel à plus de clairvoyance pour toutes les communautés, tous les peuples et toutes les nations de toute l’humanité, du fait de l’immuabilité de la coutume de Dieu :
    (23) Telle est la règle de Dieu appliquée aux générations passées. Et tu ne trouveras jamais de changement à la règle de Dieu. (48. La Victoire éclatante : 23 – Al-Fat.h)
    Et c’est dire qu’il faut nécessairement un changement de comportement moral pour régler les problèmes de pauvreté et de démographie :
    (11) … En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes (comportement moral) … . (13. Le Tonnerre : 11 – Al-Ra’d)
    A l’heure actuelle, en Europe, il semble y avoir une légère amélioration de la natalité ; mais, à y regarder de plus près, ce petit ‘’baby boom’’, essentiellement due à la population immigrée, n’est pas encore en mesure d’inverser véritablement la tendance. Ainsi, pour faire face au vieillissement de la population et à ses conséquences dramatiques, des mesures ont été prises ici et là ; entre autres, l’adoption, l’immigration choisie et le recul de l’âge de la retraite (à plus de 60 ans). Et tout cela confirme que la démographie est une richesse et devrait persuader les économistes malthusiens que le planning familial n’est pas une stratégie cohérente de lutte contre la pauvreté et encore moins de promotion de développement durable. Et là-dessus, le Pape de l’Eglise catholique est en phase avec l’Islam ; il reconnaît que la démographie est une richesse et va jusqu’à accuser les pays riches de ‘’chantage’’ sur les pays pauvres (Le Figaro). Encore une preuve que l’Islam est une religion de la tradition biblique – le parachèvement du Judéo-christianisme !
    https://docs.google.com/document/d/1pTZkfitH-g1zSFNKsH4edFa6MyiHouSDaQ6hrwb9hyw/edit?usp=sharing

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here