Comme tous les mardis et même si elles restent sans réponses, le leader de Tekki adresse encore au gouvernement sa question économique. Actualité oblige avec la signature entre Total et l’Etat du Sénégal de deux accords pour l’exploration et l’exploitation de concessions pétrolières “en offshore profond” au large du pays.

Revendication permanente
Le Bloc détenu par Africa Petroleum de Frank Timis a été cédé à Total dans la plus grande confusion alimentée par la démission du Ministre chargé de l’énergie. Le peuple attend la publication du décret d’annulation du bloc de Africa Petroleum, et surtout les avis techniques sur l’attribution du bloc à Total.
Malgré l’entrée de BP dans les blocs de Kayar et St Louis, la question reste entière. Car les parts de Timis Corporation appartiennent au peuple sénégalais.

Question nouvelle
Parmi les projets phares de ce qu’on appelle PSE il y a la stratégie d’approvisionnement en hydrocarbures du Sénégal. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’un esprit normal demanderait à revoir cette stratégie à la lumière des découvertes de pétrole et de gaz.
L’adoption du code pétrolier doit être précédée par l’élaboration d’une politique globale pétrolière, de l’amont vers l’aval.
La distribution confuse des blocs à des compagnies étrangères illustre cette absence de politique pétrolière de Macky Sall. Le peuple à qui appartiennent ces ressources, doit s’en charger.
C’est le sens profond des engagements de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal.

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here