Rapport de la Banque mondiale sur la Crei et Karim Wade : Mimi Touré n’était pas au courant

Le numéro à paraitre de Jeune Afrique a fait un focus sur le rapport confidentiel, jamais révélé au public, de la Banque mondiale concernant la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite). Selon Walf Quotidien, le contenu du rapport avait conclu que suite à une enquête, menée à la demande de l’Etat du Sénégal, les sociétés commerciales et les immeubles attribués à Karim Wade sont partie intégrante du patrimoine d’Ibrahim Abou Khalil Bourgi dit Bibo.
Interrogée par Jeune Afrique, l’ex-Garde des Sceaux puis Premier ministre répond laconiquement : « Je doute que le Sénégal ait commandité ce rapport ». Cette réponse postule deux implications : ou Mme Aminata Touré n’était pas au courant, ou ce rapport n’existe pas. Dans le premier cas, ce serait très grave pour l’image de la justice sénégalaise.

Source : Dakar Actu

5 Commentaires

  1. Il faut rendre a Bourgi ce qui lui revient de droit. Publier tout les rapports des corps de control de l’etat qui ont conclu que Karim a bien gerer ses ministeres. Rehabiliter les autres citoyens de notre pays qui ont etait accuse a tort dans cette cabale sans nom dont Vieux Aidara. Bayi lene tappale ak fene. Ngour dank koye merite non pas di fene di takhal ak emprisonne des innocents. Diokh lene Bourgi ala lame

  2. Mensonges. Et quand elle disait: « Nous n’avons pas d’injonctions à recevoir de la CEDEAO », elle n’était pas au courant de la décision de cette cour aussi ? La vérité est que Macky Sall avait un programme, sur ordre des Bolloré et des sionistes, que rien ne pouvait arrêter, ni le droit, ni la justice, ni (et surtout) la religion.

  3. Bravo xeme !! On a une marionnette nommé MacKy Sall qui obéit aux ordres des puissances occidentales qui avaient perdu leur superbe a l’époque de Karim. Donc il fallait tout faire pour qu’il soit éliminé et MacKy à essayer de le faire !!! Et cette mimi touré se moque de qui ???? Cette bonne femme est une menteuse née !!

  4. Pour rappel, voilà ce qu’écrivait, il y a moins de 2 semaines, l’excellent chroniqueur judiciaire et journaliste d’investigation de Walf, Pape Ndiaye, celui qui a révélé cette scandaleuse affaire (https://www.walf-groupe.com/karim-wade-a-ete-innocente-magistrat-francais/) :
    « Au mois de juin 2012, Macky Sall nouvellement élu président de la République du Sénégal avait sollicité la Banque mondiale et l’Office des Nations-unies contre la drogue et le crime (Onudc) pour des enquêtes sur les biens prétendument mal acquis placés à l’étranger par vingt-cinq anciens dignitaires du régime. Cela au titre de l’initiative Star (Stolen Assets Recovery). Et lors d’un point de presse tenu en juin 2012, Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale, confirmait cette information et révélait qu’en plus de la Banque mondiale, le gouvernement de Macky avait approché les Etats-Unis, la France et la Grande Bretagne, pour recouvrer ces biens de l’Etat sénégalais spoliés et placés à l’étranger. En septembre de la même année, au cours d’un séminaire, l’ex-ministre de la Justice, Aminata Touré, confirmait toutes ces procédures déclenchées contre Karim Wade, Oumar Sarr, Madické Niang, Samuel Sarr, etc. »
    Ce qui confirme qu’Aminata Touré ment de manière éhontée et effrontée. Comme à son habitude. Elle ne pouvait ne pas savoir puis qu’elle était au cœur du dispositif de la traque et ses services compétents devaient apporter une collaboration à l’enquêteur français Jean-Louis Herail.
    Ibrahima Sadikh NDour

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here