Quatorze casques bleus et cinq militaires congolais ont été tués lors d’une attaque menée par des miliciens ADF, selon la Monusco.

Les faits se sont déroulés à Semiliki dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), dans l’est de la République démocratique du Congo.

La base était tenue par un contingent tanzanien.

Cinquante-trois Casques bleus ont aussi été blessés lors des combats, a fait savoir la Mission des Nations unies dans un communiqué.

Maman Sidikou, Chef de la Monusco a déclaré :

« Les attaques contre ceux qui travaillent au service de la paix et de la stabilité de la RDC sont lâches et constituent des sérieuses violations ».

Il a ajouté que s’assurera que les auteurs de cette attaque soient traduits en justice.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here