Si le Real Madrid connaît une saison compliquée, Karim Benzema affiche lui une forme éblouissante. Le déplacement des Madrilènes ce jeudi à Getafe (21h30), à l’occasion de la 34e journée de Liga, pourrait lui permettre de gonfler encore un peu plus des statistiques déjà impressionnantes. La preuve en neuf chiffres.

21 : Il s’agit de son nombre de buts inscrits cette saison en 33 matchs de Liga. Deuxième meilleur buteur derrière Lionel Messi (33), à égalité avec Luis Suarez, l’ancien Lyonnais est bien parti pour réussir l’exercice le plus prolifique de sa carrière en championnat. Il ne lui manque plus que quatre buts pour battre son record, qui n’est pas si ancien: 24 buts en Liga lors de la saison 2015-2016. Il lui reste cinq matchs pour atteindre cette barre symbolique des 25 buts.

8 : Sur les 21 buts de Benzema en Liga, 8 ont été inscrits de la tête. Aucun joueur ne fait aussi bien que lui dans ce domaine dans les cinq grands championnats européens. Même Zinedine Zidane s’est dit surpris d’une telle réussite. « Je ne le voyais pas aussi bon de la tête. Il est toujours au bon endroit, il saute au bon moment. Il a cet instinct de se mettre toujours où il faut. Je suis content pour lui, ça paye, son travail est récompensé », confiait récemment le champion du monde 1998.

1.094 : En plus d’être redoutable face au but, Benzema se montre toujours actif à la construction du jeu. Il n’hésite jamais à décrocher – parfois très bas – pour enclencher des actions, fluidifier les transmissions, ouvrir des espaces et casser les lignes sur une ouverture. Preuve de son influence, il affiche 1.094 passes au compteur depuis le début de la saison. Chez les attaquants, seuls deux joueurs font mieux en Espagne: Antoine Griezmann (1.182) et Lionel Messi (1.673).

1,3 : Buteur, passeur, mais aussi fin dribbleur. En moyenne, Benzema réussit cette saison 1,3 dribble par match. Ce n’est pas aussi bien que Lionel Messi (3,7), Adnan Januzaj (2,2) ou encore Ousmane Dembélé (1,8), mais ses statistiques sont par exemple meilleures que celles de Wissam Ben Yedder (1) et Luis Suarez (0,9). Il peut aussi se targuer d’être devant son coéquipier Vinicius (1,1), pourtant réputé pour ses crochets et autres passements de jambes dévastateurs.

8 : En plantant un triplé dimanche contre Bilbao (3-0), Benzema a fait tomber un record vieux de plus de cinquante ans. En effet, le Français a désormais marqué les huit derniers buts madrilènes en Liga, détrônant ainsi le grand Ferenc Puskas, qui avait mis sept buts de suite en championnat en 1961-1962. En dehors de Benzema, le dernier joueur à avoir marqué pour le Real se nomme Dani Ceballos. Le milieu espagnol avait planté contre Huesca le 31 mars sur une passe de… Benzema.

8 – Karim @Benzema a inscrit les 8 derniers buts du Real Madrid en Liga, la plus longue série en championnat pour un madrilène dans l’histoire du club. Légende. pic.twitter.com/DLPOBdQdfj— OptaJean (@OptaJean) 22 avril 2019

6 : En janvier dernier, grâce à un doublé sur la pelouse de Gérone en Coupe du Roi, Benzema est devenu le sixième meilleur buteur de l’histoire du Real, en passant devant le Mexicain Hugo Sanchez (208 buts). Avec aujourd’hui 222 buts à son actif, il n’est plus très loin de Ferenc Puskas (242 buts). Ce classement des meilleurs buteurs madrilènes est dominé par Cristiano Ronaldo (450), devant Raul (323), Alfredo Di Stefano (307) et Carlos Santillana (290).

5 : Ce n’est pas sa ligne de statistiques la plus impressionnante cette saison. Mais ses cinq passes décisives distillés en Liga méritent tout de même d’être soulignées. Au Real, Luka Modric est le seul à le devancer dans ce domaine avec six passes décisives au compteur. En Liga, il fait mieux que des joueurs du calibre d’Ivan Rakitic (4), Koke (4) ou encore Ever Banega (4). Au bilan du Français, s’ajoutent également deux autres passes décisives données en Ligue des champions.

34 : Modèle de régularité, Benzema a marqué contre toutes les équipes qu’il a affrontées dans sa carrière en Liga (141 buts face à 34 équipes). Un 100% atteint grâce à son but inscrit face au promu Huesca le 31 mars dernier (3-2). Sa victime préférée reste l’Athletic Bilbao, contre qui il a planté à onze reprises. Suivent Malaga Grenade (10), Getafe (8), Malaga (8) et le Rayo Vallecano (8).

60 : D’accord, le Real, triple tenant du titre, s’est totalement planté cette saison en Ligue des champions en se faisant sortir dès les huitièmes par l’Ajax Amsterdam. Benzema a tout de même profité de cette campagne européenne pour devenir le quatrième joueur de l’histoire de la compétition à atteindre les 60 buts. A égalité avec Ruud van Nistelrooy, il n’est devancé que par Raul (71), Lionel Messi (110) et Cristiano Ronaldo (127).

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here