XALIMANEWS : Selon Libération, qui donne l’information, dans sa publication du jour, un directeur de société, filiale d’un grand groupe de la place, est placé en garde-à-vue. Les agents de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) a frappé à la porte du Directeur de la CFAO. Il a été entendu comme témoin.
Le directeur en question, a en croire le journal, serait intervenu auprès d’une connaissance à la CFAO pour faciliter à un ami l’achat du moteur du bateau de plaisance dans lequel se trouvaient Faisal Bout Baur et Amadou Mboup au moment de leurs interpellations dans le périmètre où le bateau contenant la cocaïne a été immobilisé

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here