XALIMANEWS : Dans une interview accordée à L’Observateur, le PDG de Locafrique, Khadim Bâ, accuse directement le ministre du Pétrole et des Energies, Mansour Élimane Kane, d’être à l’origine des remous qui secouent ces derniers jours la SAR (Société africaine de Raffinage), mais aussi de l’organisation d’une mafia au sein de l’entreprise.

«La SAR ne peut pas être déficitaire, jure-t-il. Il y a des détournements qui sont en train d’être opérés par la direction générale. La Sar a un problème de gouvernance et de management et non de liquidités.», indique le patron de Locafrique.

Par ailleurs pour montrer son mécontentement du fonctionnement de la SAR Khadim Bâ menace de porter plainte pour faute de gestion contre la direction.

« Locafrique est entré dans le capital de la SAR en détenant 34% des actions de Saudi Bin Laden. On devait donc passer à la phase pratique, mais depuis lors on remarque une volonté manifeste du ministre de l’Energie, qui a tout fait, depuis le début, pour torpiller e processus. Il fait montre d’une mauvaise volonté manifeste et nous en avons la preuve.et il agit de la sorte parce qu’il pense qu’il faut une nouvelle raffinerie » a-t-il fait savoir.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here