Les pressions de l’opposition sur Me Wade à propos de sa candidature ne le feront pas reculer. Il l’a fait savoir à Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine qui lui a «transmis les doléances» du M23. «Lorsqu’il (Wade) m’a reçu en audience, rapporte le marabout, je lui ai dit que l’opposition voudrait qu’il renonce à se représenter en 2012. Il m’a dit : ‘’Je ne vais pas y renoncer sous la pression. Si je devais le faire, ce serait sur décision du Conseil constitutionnel, ou bien que je me retire de mon propre gré’’.» Abdou Aziz Sy Al Amine a tenu ces propos, samedi dernier, au cours d’une conférence religieuse organisée par le dahira de Serigne Mansour Sy Djamil et dont le thème portait sur : Islam et éthique. Le porte-parole du khalife général des tidianes  a voulu, en effet, s’inscrire en faux contre ceux qui estiment que les chefs religieux n’en font qu’à leur tête et se préoccupent peu de la situation du pays. Revenant sur les violents évènements du 23 juin 2012, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine déclare : «Lorsque la situation commençait à prendre des proportions inquiétantes, j’ai appelé personnellement le président de la Républi­que, sans connaître le contenu du projet de la loi (il s’agit du ticket Président-Vice-président) et je lui ai demandé de le retirer. Il l’a fait.» Puis d’ajouter : «Personne ne peut nous mettre à l’écart de la marche du pays ; nous n’allons jamais nous taire devant les convulsions sociopolitiques, car telle est notre mission.» Quant aux fidèles musulmans venus écouter religieusement sa causerie, le porte-parole de la famille tidiane les exhorte à avoir un bon comportement dans la société. Et parmi ces comportements souhaités, il y a la tolérance que prônait le Prophète Mohamed (Psl). Le marabout de raconter : «Un jour, un mécréant est venu uriner dans la mosquée alors qu’il était en causerie. Ses compagnons ont voulu lui faire sa fête, mais il les en a empêchés. Il leur a demandé de verser de l’eau dessus et de le laisser partir.» C’est à ce même esprit de tolérance que le conférencier a invité Alioune Tine, le secrétaire exécutif de la Raddho qui lui avait exposé le différend qui l’oppose à ses agresseurs. «Je lui (M. Tine) ai demandé de retirer sa plainte et il a accepté», révèle Abdoul Aziz Sy.

dlequotidien.sn

PARTAGER

3 Commentaires

  1. On ne demande pas Marabout de se taire mais de dire la vérité. Aucun marabout n a commenté le “wakh wakheet “de wade. Les marabouts ne défendent que leurs propres intérêts. Ils ne parlent jamais au nom de Dieu. Comme “ay cacatar” tay gnou wekh souba gnou verte ganaw soub gnou khonk. Hier c était abdou Diouf actuellement c wade demain ce sera un autre. Parler au nom de Dieu. Vous êtes au courant de tout ce qui se fait et dit au Sénégal. Vous devez avoir un rôle de contre pouvoir pour éclairer la lanterne des sénégalais. Vous ne dénoncez jamais les mensonges ou détournements de deniers de nos gouvernants.

  2. Le jour du jugement Incha ALLAH, le voleur de bétail attendra longtemps pour etre juger, parceque ………devinez le reste

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here