Le forfait de M’Baye Niang avec sa sélection a suscité beaucoup de rumeurs au Sénégal. Au point que l’attaquant rennais a dû lui-même confirmer sa blessure sur Twitter. Il jouait depuis trois semaines sous infiltration, selon son sélectionneur Aliou Cissé.

Touché au genou droit, le 10 septembre à l’entraînement avec le Stade Rennais, M’Baye Niang a serré les dents ces dernières semaines pour continuer à jouer. À l’exception du déplacement à Brest (0-0, le 14 septembre), il n’a manqué aucun match depuis le début de saison, et ce, même si son entraîneur Julien Stéphan pensait devoir le faire souffler, avant de renoncer. Mais après un été où il n’a pas vraiment coupé, écourtant son retour de vacances dans la foulée d’une Coupe d’Afrique des nations éprouvante, l’attaquant (24 ans, 22 sélections) en subit aujourd’hui le contrecoup.

Appelé pour le rassemblement du Sénégal, qui affronte ce jeudi le Brésil à Singapour, Niang a déclaré forfait. Ce qui n’a pas été bien perçu dans son pays, certains médias estimant qu’il n’était pas vraiment blessé et préférait s’économiser pour son club. Une polémique rapidement éteinte par le joueur lui-même, lequel a relayé le diagnostic du médecin des Lions de la Téranga sur Twitter.

M’Baye Niang?@MBaye9Niang

??

De tout cœur avec mes potes actuellement à Singapour pour Senegal-Bresil, une blessure m’ayant empêché de faire le voyage avec la sélection. Le médecin de la sélection et le coach ayant constaté avec professionnalisme mon indisponibilité.
“Gaindé un jour, gaindé toujours”.2?94119:56 – 8 oct. 2019

Son sélectionneur Aliou Cissé s’est également exprimé mercredi avant la rencontre face à la Seleçao. « M’Baye Niang est blessé au genou, depuis trois semaines il joue sous infiltration, a confié le technicien, précisant que lui et Édouard Mendy, aussi touché et forfait, étaient venus à Paris faire constater leurs blessures en début de rassemblement. […] Nos médecins sont des professionnels. Ils ont constaté qu’il avait des problèmes au niveau des ligaments. Donc pour moi ça ne sert à rien de faire voyager un garçon pendant douze heures de temps avec un genou qui gonfle, pour venir jouer un match amical. On a décidé tout simplement de le laisser rentrer. ».

l’Equipe.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here