Dans un article intitulé Le devoir de nous en dire plus… paru dans le site Xalima.com, Amadou Tidiane Wone interpelle les autorités sur la lettre que l’Emir de Qatar a adressée au Président Macky Sall pour demander, au nom de la famille Wade, une grâce présidentielle en faveur du fils de l’ancien Président de la République alors détenu pour le délit d’enrichissement illicite.

Je suis étonné que la sortie de Wade sur la même affaire n’ait inspiré aucune réaction à Amadou Tidiane Wone dit Baba. Il me dira que ce dernier n’est plus aux affaires. Tout de même c’est un ancien Chef d’Etat qui ne saurait se soustraire à un devoir de vérité, de réserve et de bienséance républicaine. Cela me rappelle le silence de Baba Wone le démocrate après la sortie insultante de l’ancien Président de la Republique contre l’actuel et ses parents, alors qu’il était directeur de cabinet de Wade !

1. L’Emir était juste un émissaire de la famille Wade qui a demandé au Président de la République d’accorder la grâce présidentielle au fils de l’ancien Président de la République alors condamné pour le délit d’enrichissement illicite.

2. Le Président de la République a accédé à la demande de la famille Wade pour des raisons strictement humanitaires.

3. Wone se livre à des amalgames inacceptables pour mettre le PR en mal avec des “Chefs religieux” en tentant d’accréditer l’idée que ces derniers n’ont pu convaincre le Président de la République d’accorder la grâce à son ancien poulain pour la mairie de Dakar. La vérité est que le Président Sall avait nettement affirmé qu’il ne saurait intervenir dans un dossier en cours d’instruction. Il faut respecter les faits.

4. En dehors de raisons humanitaires, aucune autre n’a été à la base de la grâce présidentielle accordée au fils de l’ancien Président de la République. La grâce relève du pouvoir discrétionnaire du Président de la République.

5. Wone devrait plutôt demander à la famille Wade pourquoi elle est passée par l’Emir du Qatar et non par un Chef religieux Sénégalais pour demander la grâce présidentielle.

PARTAGER

10 Commentaires

  1. Ce pays est foutu avec Des soi disant intellectuels comme ce El Hadj Hamidou Kasse. C’est quoi les “raisons humanitaires” qui ont motivé la grâce présidentielle accordée à Karim Wade? Les Sénégalais ne sont ils tous pas égaux aux yeux de la loi? Pourquoi les raisons humantaires prevalent pour certains et pas pour d’autres? Pourquoi les raisons humanitaires s’appliquent quand c’est l’émir du Quatar qui en fait la demande pour un citoyen Sénégalais et non un dignitaire Sénégalais pour un citoyen Sénégalais?

    Monsieur Kasse, vous savez très bien que votre “justice” la, c’est de la farce. Dans aucun pays avancé, les gens ne sont emprisonnés sur la base de semblant de preuves ni libérés pour des arguments aussi debiles que ceux que vous avancez.

    • Vous avez bien vu. Alors que M. Wone, fidèle à sa noble lignée dit clairement les choses, M. Kassé se livre à la masturbation intellectuelle. M. Kassé, la prochaine fois que vous écrivez ou parlez, souvenez-vous très bien que les fils du Sénégal qui vous lisent sont de très loin beaucoup plus intelligents et valeureux que vous.

  2. Il fallait mieux qu’il se taise. c’est une confirmation que les sénégalais doivent demander des réponses au pr. C malheureux, il enfonce davantage son mentor

  3. Vous voyez ce que cela donne ? Et pourtant, on peut ne pas aimer Kassé, mais personne ne niera l’intellectuel qu’il est. Alors, pourquoi un intellectuel produit de pareilles fadaises qui poussent à avoir des doutes quant à son niveau ? Simplement parce qu’il s’est mis au service de Macky Sall. Et croyez moi, il est impossible d’être un défenseur de Macky Sall sans, au préalable s’asseoir sur ses propres valeurs intellectuelles, sur ses propres valeurs humaines.
    – “Émir est un émissaire de la famille Wade”, et alors, Macky Sall accepte la demande de la famille Wade. Elle accepte même de violer la loi, pour la famille Wade, en confectionnant un passeport pour Karim, de nuit, en prison. Et, ce que la famille Wade demande, que Macky accepte, Karim refuse de le signer, mais Macky s’empresse quand même de le faire. Même le directeur de la MAC qui ose révéler comment il a convoyé Karim subit la foudre de Macky pour n’avoir pas tu le secret. Un Macky Sall autant au service de la satisfaction d’un désir de la famille Wade, jusqu’à ce point ? Mes parents pulaar disent; So haala ñawii, yoo nandhe cellu” (Si la parole est malade, que l’ouïe soit en bonne santé).
    – “Il faut demander à la famille Wade pourquoi elle n’est pas passée par un chef religieux pour faire la demande à Macky”. Pourquoi ? Les guides religieux ont demandé à Macky Sall. Il a refusé parce qu’il n’intervient pas dans le déroulement de la justice. Si la justice finit son travail et qu’on arrive à un moment où Macky peut gracier, qu’il le fasse en se rappelant la demande des guides religieux, sans attendre la lettre d’un quelconque émir, ou une demande des Wade. Et ce raisonnement est fait en tenant seulement compte de vos dires, même en sachant qu’ils sont truffés de mensonges. Par exemple Macky a limogé le procureur spécial en plein jugement, dans cette affaire Karim. Pour quelqu’un qui n’intervient pas dans un dossier en cours, il y a de quoi s’interroger sur le sens des mots.
    Kassé fait de la littérature. Je l’ai écrit en commentaire, hier. Ils ne publieront jamais, jamais, cette lettre qu’ils ont inventé.

    • Le faux statut d’intellectuel de El Hadj Hamidou Kasse ne vaut que par le fait qu’il vit dans un pays à fort taux d’analphabètes. Au pays des aveugles, les borgnes sont rois. Ce monsieur n’est pas devenu nul avec l’avènement de Macky, ces nouvelles fonctions ont juste mis à nu son manque de profondeur dans les idées.

  4. Toi aussi Elhadj! Sur cette affaire la meilleure façon de communiquer devrait être le profil bas. C’est ta menace de divulguer la lettre de l’Emir qui pose et alimente ce debat qui ne sert pas le “patron”. Et tu enfonces encore le clou en insinuant que l’émir êtait l’émissaire de la famille Wade. Franchement tu as certainement eu dès postures d’intellectuel mais on ne peut pas dire que tu en es un total. Ferme cette fenêtre sur cette lettre et saches qu’à chaque fois que ce sera toi qui signe une reponse à Wade ce sera contre productif… Qui ne se souvient de tes édito dithyrambique à son endroit????L’intellectuel à la mémoire constante et cohérente Grand frère!! Arrêtes de nous faire honte

  5. La vérité est que le Président Sall avait nettement affirmé qu’il ne saurait intervenir dans un dossier en cours d’instruction. Il faut respecter les faits et la justice. C’est cela nos valeurs républicaines et démocratiques à défendre et à respecter, n’en déplaise aux calomniateurs d’un de nos plus brillants intellectuels, courtois, policé mesuré et pondéré. Arrêtons la banalisation d’un fléau qui nous ronge et qu’il faut combattre et extirper, absolument. C’est cela un acte patriotique encourager et non la complaisance ou le laxisme. Ne pas rendre convenablement justice est bien plus grave que commettre un délit

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here