Le Syndicat autonome des enseignants de Supérieur (Saes) décrète un mot d’ordre de grève de 48H, les jeudi 7 et vendredi 8 décembre 2017. Une décision prise lors de la réunion du Bureau National (BN), élargie aux bureaux de Sections des Universités de Saint-Louis, Dakar, Thiès, Bambey et Ziguinchor afin d’évaluer l’état d’avancement des discussions Gouvernement-Saes et de dégager des perspectives.

Les échanges ont révélés une grande déception vis-à-vis de l’Etat. Mais aussi une volonté manifeste des militants du Saes de remédier aux manquements du gouvernement par rapport aux engagements pris pour mettre en place une retraite décente pour les enseignants-chercheurs.

Par ailleurs, les enseignants tiennent à informer les étudiants, leurs parents ainsi que l’opinion publique nationale et internationale que le gouvernement n’a respecté aucun engagement malgré tous les efforts consentis.

« Le 19 juin 2017, le Premier Ministre avait pourtant reconnu l’existence d’un accord, le 17 mai 2016, entre le SAES et le gouvernement pour une réforme du régime de retraite mise en place par le Comité technique paritaire du Saes lors de l’ouverture des négociations », rappelle le Syndicat autonome des enseignants de Supérieur (Saes) dans un communiqué.

 

 

Avec pressafrik

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here