XALIMANEWS : «C’est Ousmane Sonko, par l’intermédiaire d’un de ses avocats, qui a pris l’initiative d’aller voir le Doyen des juges Samba Sall pour qu’il ouvre le dossier. Ce que la loi lui concède», révèle une source judiciaire qui s’est confiée au quotidien LesEchos.
Cette dernière ajoute que le Doyen des juges a naturellement, accepté de le voir. Et, «après discussion, il a dressé un procès-verbal». Pour elle, à travers cela, Ousmane Sonko «voulait juste étouffer et décrédibiliser la plénière de l’Assemblée nationale» sur l’affaire des 94 milliards prévue ce vendredi.

1 Commentaire

  1. Donc cela signifie que Sonko ignorait qu’il pouvait saisir le doyen des juges?
    Soyez plus sérieux ! Le loi dit que lorsque la Justice ouvre un dossier de ce type, l’assemblée s’éclipse.
    Son pouvoir n’est pas de rendre justice, elle peut légiférer comme le veulent les nullards qui la peuplent mais seule l’institution judiciaire peut rendre la justice.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here