XALIMANEWS : L’histoire de suicide par arme à feu du gendarme à Pikine, en a ému plus d’un. Mais selon les Echos, l’adjudant Maguette Mbaye, qui s’est donné la mort avant-hier, n’en était pas à sa première tentative.
Des voisins du défunt ont expliqué à nos confrères que « Maguette a tenté de se suicider à deux reprises par arme à feu. Mais sans succès ».
A en croire, Mouhamadou Mbow, gendre du défunt, son beau-père a un jour pété en câble et s’est pointé devant sa maison, avant de distribuer des billets de banque aux passants.
L’adjudant-major Mbaye était marié à deux femmes. Et le pandore se rendait également de temps à temps à son lieu de travail du fait de son état dépressif. Mais avant son suicide, il était resté pendant de longs moments sans enfiler son uniforme, pour aller à la Caserne Samba Diéry Diallo. Il suivait un traitement contre ses troubles psychiques à l’hôpital depuis son retour de mission en Côte d’Ivoire.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here