La mort hier de Fallou Sene, du nom de cet étudiant tué lors des affrontements avec les forces de l’ordre a fini d’installer la psychose au niveau de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Selon des informations relayées par les correspondants sur place, l’établissement s’est vidé de ses occupants. Selon le correspondant de Walf à Saint-Louis, plusieurs d’entre eux ont quitté les lieux.  » Depuis hier, des cars viennent chercher des étudiants. Il ne reste pas beaucoup d’apprenants sur place », indique le correspondant.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here