XALIMANEW : Alors qu’il avait reçu une autorisation pour organiser une rencontre, à Saint-Louis, hier, Ousmane Sonko et ses partisans ont eu la surprise de voir que l’espace qui leur avait été réservé était occupé, à leur arrivée, par d’autres personnes qui y tenait une conférence religieuse. Le leader de Pastef et ses partisans avaient trouvé une autre salle pour tenir leur conférence, mais ils seront délogés de force par des forces de l’ordre. C’est alors que le député a décidé d’aller dans un espace public pour s’adresser aux journalistes, mais les policiers l’ont poursuivi et lui ont interdit la parole.
« Alors que le préfet avait autorisé notre manifestation, on a trouvé d’autres gens au lieu que nous avions retenu. Nous avons trouvé une autre salle avec l’aide de notre ami Cheikh Bamba Dièye et l’armée nous a trouvés sur place pour demander d’arrêter, menaçant de couper le courant.
On est alors allé dehors, sur la berge, pour tenir une conférence de presse et ils sont venus nous demander d’arrêter. Mais on n’arrêtera pas. Que Macky Sall sache qu’il ne peut pas nous empêcher de faire notre tournée. S’il n’a plus de message à livrer, nous, nous en avons », a martelé Ousmane Sonko face à la presse.

avec Rewmi

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here