STADES – Cinq jours après sa blessure au genou, Sadio Mané est désormais édifié sur son sort : son opération est imminente et il ne rejouera plus jusqu’à la fin de la saison.

Sa blessure a créé la stupeur à Liverpool, samedi, lors de l’acte 30 de la Premier League. Son contact avec Baines, le capitaine d’Everton, lui a finalement été fatal. Obligé de céder sa place au Belge Origi (57’), Mané a directement rejoint les vestiaires. Après la rencontre, les médecins du club ont tenté d’immobiliser son genou. Mais, la douleur a persisté jusqu’au lendemain. Malgré tout, il a passé les premiers examens au club. Mais, pour ne pas prendre de risque, les médecins de Liverpool FC ont jugé nécessaire d’aller consulter un spécialiste à Londres. Sur place, les résultats de l’échographie ont révélé une douleur persistante au niveau du genou gauche. Ils ont, dans un premier temps, demandé au joueur de se reposer pendant deux semaines avant de prendre une décision. Mais, en concertation avec l’encadrement technique et l’environnement du joueur, le staff médical de Liverpool a décidé de passer la vitesse supérieure. Le feu follet des Reds sera obligé de passer sur le billard pour se faire opérer conformément aux recommandations après l’examen subi lundi dernier.

Toutefois, c’est en fin de semaine qu’une date devra être arrêtée pour l’intervention chirurgicale du genou de l’ancien joueur de red Bull Salzburg. Cependant, initialement estimée à deux semaines, l’indisponibilité de Sadio Mané pourrait atteindre 8 semaines, soit deux mois. Ce qui veut dire que l’enfant de Bambali ne rejouera plus jusqu’à la fin de la saison. Pour les 8 prochaines journées de championnat, Jürgen Klopp va devoir composer sans son meilleur buteur, auteur de 13 réalisations et 5 passes décisives en 27 matchs. Troisièmes au classement, les Reds vont devoir batailler pour rester dans la course pour la prochaine Ligue européenne des champions.

Le réveil d’une vieille blessure
En acceptant de se faire opérer, le joueur de Liverpool va vraisemblablement se départir d’une vieille blessure. Le 1er janvier 2015, quand il évoluait sous les couleurs des Saints de Southampton, le N°10 des Lions s’était blessé au même endroit lors d’un match de Premier League qui avait mis aux prises son équipe d’alors et Arsenal. D’ailleurs, il avait failli manquer la Coupe d’Afrique des Nations jouée en Guinée équatoriale. Il avait débarqué dans la Tanière avec un physiothérapeute engagé par son ancien club. Pendant tout le temps du stage des Lions à El Jadida (Maroc), Mané était resté sous observation médicale. Pour cette saison aussi, l’ancien Messin a souvent connu des douleurs au même endroit de son pied. Entre massage et soins, il a mis les bouchées doubles pour rester sur pied. Malheureusement, samedi, après avoir inscrit son 13ème but de la saison contre Everton, le sort en a décidé autrement. Sadio Mané jouait, sans le savoir, son dernier match de la saison.

Absence de la tanière
L’indisponibilité de Sadio Mané ne sera pas sans conséquence pour les Lions du Sénégal qui vont accueillir la Guinée équatoriale, le 10 juin prochain, dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN- 2019. Aliou Cissé sera obligé de chercher une pièce de rechange à son meneur de jeu. Ce match se jouera, en effet, au moment où Sadio devrait en principe être à la fin de sa rééducation. Ce qui ne lui donnera pas la chance de disputer cette première sortie des Lions dans la compétition.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here