XALIMANEWS- La planification familiale est désormais une réalité au Sénégal. Selon les acteurs de la santé de la reproduction, il y a plus autant de mal qu’avant pour convaincre les femmes sénégalaises à adopter les méthodes contraceptives modernes et adaptées pour espacer les naissances.

Selon le chef de la division planification familiale de la Direction de la santé de la reproduction et de la survie de l’enfant (DSRSE),  Dr Ndèye Marième Ndiaye, six cent dix mille femmes ont utilisé une méthode contraceptive en 2016 au Sénégal. De quoi porter le taux de contraception, nettement, à la hausse avec 21%.

“Le Sénégal s’était engagé depuis 2012 à porter le taux de prévalence contraceptive de 12 % à 27 % en 2015. On a fait des pas avec un taux de 21 %, ce qui est important. En 2016, 610.000 sujets ont utilisé une méthode contraceptive au Sénégal”, a dit Dr Ndiaye lors de la journée mondiale de la contraception célébrée pour la première fois au Sénégal.

PARTAGER

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here