XALIMANEWS- Idrissa Seck est entré dans une colère noire. Les responsables de l’hôtel Palm Beach lui ont notifié leur « impossibilité » d’accueillir le séminaire programmatique de son parti, Rewmi, prévu ce samedi et dimanche à Saly.
Ce qui a fâché le président du Conseil départemental de Thiès, selon L’Observateur, qui donne l’information, c’est que l’hôtel l’ait fait à moins de 48 heures de l’évènement.
Idrissa Seck n’écarte pas d’attaquer l’hôtel Palm Beach en justice, rapporte le journal. D’autant que, souligne la même source, la déprogrammation de dernière minute à porter « un grand préjudice à Rewmi» avec toute la publicité qui a été faite sur ce séminaire.
La rencontre se tiendra finalement à l’hôtel Bougainvilliers à Saly. Mais il y a un hic : L’Obs relève que la salle de conférence de cet hôtel est trop petite pour les 500 personnes environ annoncées pour le séminaire de Rewmi.

5 Commentaires

  1. iLi ne faut même pas hésiter à les ester en justice, ils sont tellement petits ces gens, ils nous ont fait subir la même chose en 2007 au cices avec le même comploteur en chef, comment peut ont négocier avec des types aussi bas, comment avoir confiance en eux, ou sont ces marabouts si prompts à intervenir pour la paix dans ce pays, IL NE PEUX Y AVOIR DE PAIX SANS JUSTICE

  2. DITES MOI UN PEU OU PINCEZ MOI, SUIS-JE EN TRAIN DE FAIRE UN CAUCHEMAR ? SUIS JE AU SENEGAL EN 2018?
    Ô arrogance quand tu nous tiens. Laissez mouton pisser, tabaski viendra…
    Quand on naît petit, on vit petit,on pense petit, on s’entoure de petits et on meurt petit. Comme dirait l’autre BËS DU NIAK, RIRONT BIEN QUI RIRONT LES DERNIERS!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here