Le porte-parole du Khalife général des Tidianes, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine est convaincu que Khalifa Sall a commis trop d’erreurs. Il confie, dans L’Observateur, avoir appelé le président Macky Sall, avant hier, pour lui dire de le libérer. “J’ai dit au président que son seul problème c’est qu’il est inaccessible. Khalifa a été poussé à la faute par certains de ses collaborateurs”, dénonce le guide religieux. Il s’exprimait hier, lors d’une audience accordée au chef d’entreprise, Babacar Fall, du quartier Grand-Thiès.

Le débat a fait rage. La polémique n’a cessé d’enfler autour de l’affaire Khalifa Sall et la supposée intervention du porte-parole du Khalife général des Tidianes. C’est désormais officiel, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a bien voulu lever un coin du voile sur son entretien avec le président de la République, concernant le cas du maire de Dakar. Il a effectivement entrepris des démarches auprès du chef de l’Etat pour solliciter la libération de Khalifa Sall.

“Avant hier, j’ai téléphoné au chef de l’Etat pour lui demander d’accorder le pardon à Khalifa Sall. Khalifa est un des nôtres. J’ai dit à Macky Sall de le libérer, rien que pour le nom de Khalifa qu’il porte. Khalifa Sall est l’homonyme de mon père Babacar Sy”, confie-t-il avant de préciser que Tivaouane n’est pas en colère contre le maire de Dakar ni contre le chef de l’Etat, non sans préciser avoir demandé un service au président de la République.

De son avis, Khalifa Sall a fait trop d’erreurs. “Khalifa Sall a commis des erreurs. Je l’avais instruit de ne pas faire de conférence de presse. Mais Khalifa a trop vite parlé. Ses collaborateurs l’ont poussé à faire une sortie. Aujourd’hui, il est empêtré dans ses déclarations. Et ceux qui l’encourageaient à parler sont dehors, lui il est dans les liens de la détention”, renchérit Al Amine. Il considère que Khalifa a été perdu par certains journalistes qui l’ont poussé à trop parler.

Cependant, il a tenu à préciser que les propos que certains journalistes lui ont prêté, dernièrement, disant qu’il a dit « telle chose ou telle autre chose sur l’affaire Khalifa Sall », sont faux. Avant de révéler que le maire de Dakar a épousé la fille de son frère, Sérigne Habib Sy. “Khalifa est donc de la famille Sy, même s’il a divorcé d’avec notre fille avec qui, il a eu des enfants”, précise-t-il. Et Al Amine d’ajouter: “j’ai dit au chef de l’Etat que son seul problème c’est qu’il est difficile à voir. Certes, il a des services de renseignement qui l’informent, mais de notre côté, nous avons souvent des informations que nous voulons partager avec lui” .

Avec Senego

PARTAGER

10 Commentaires

  1. J’ai aimé la sagesse de DABAKH 2 Cependant j’en tire la conclusion suivante. feux EL H ADJI MALICK n’a t’il pas passé toute une journée dans un champ à attendre le propriétaire pour lui demander pardon du fait que son cheval avait fauché un tige de mil. Il me semble important à travers l’affaire de Khalifa SALL c’est plutôt les valeurs de son homonyme, de son vénéré père El Hadji Malick, de Cheikh Oumar TALL, de Sérigne Bamba, Mawlana Baye, Limamoulaye, et tous les autres qu’il faut rappeler et non encourager ce qui terni leur image. Par conséquent, la famille SY doit se servir de cas pour allerter contre tout comportement indigne qui n’est pas d’eux. Ainsi, c’est plutot le nom de Khalif Ababacar qu’il faut lui retirer et non un pardon, le divorce de leur fille avec qui a eu des enfants est une autre révélation qu’il ne mérite pas ce nom.
    LE CITOYEN

    • Celui qui demande pardon, c’est celui qui ai fautif.Mais moi, je ne le pense pas car khalifa n’a pas besoin d’intervention.il a était mis en prison de force, il sortira par la grande porte.Ce que vous devait dire a macky sall, vous ne l’avez pas encore dit car tous les citoyens sont égaux devant la justice.

  2. c insultant de la part d’un marabout de prendre position partiale! je m’attendais à ce que vous dites à Macky Sall de livré tous les rapports qui sont sous son coude à la justice encore sous influence!

  3. Les Marabouts aujourd’hui ne font que surfer sur la malhonnêteté manifeste du Pouvoir pour tirer leurs épingles du jeu et se faire ainsi de l’argent facile..
    La faute première au Président de la République : s’il faisait strictement son travail pour le développement du Sénégal, il n’aurait pas besoin d’instrumentaliser le Judiciaire et le Législatif et la République serait sur des bases saines bien comprises de tous et les Religieux n’auraient qu’à s’occuper des Affaires de la Religion (Tool Ya Ak Daara Dja (Les Champs et les Etudes))…
    Il revient, on ne le dira jamais assez, aux Sénégalais de se lever et de siffler la Fin de ce cirque de mauvais gout où ils sont les principales victimes dans la mesure où le Président de la République se joue d’eux en dilapidant leurs deniers qui devaient servir à financer leur développement.

  4. Je pense qu il y a des Mouhamed en prisons,qu ils sont entrain de purger leur peine dans la dignité et ne voient personne pour leur dire qu ils sont des leurs.
    Les Marabouts senegalais doivent Dans leur ensemble apprendre à leurs talibes ce que c’est le vol,et ce que c’est le vol de dénier public.Ils doivent aussi demander à leurs talibes l origine des Adiyas qu ils leur donnent.
    Ce duo homme politique- marabout est le véritable problème du Sénégal .A quoi la justice ,tous ces corps de contrôle si ils doivent ne concerner que les gens sans tarikhas, Anonymes.
    Les hommes politiques senegalais utilisent l argent des senegalais pour leur promotion politique ,et cela est inacceptable .
    Marabouts de grâce on est fatigué de vos talibes.
    Wa Salam

  5. et les mourides de dire que bamba fall est l’homonyme de serigne touba et patati et patata, si on sortait ceux qui portent les noms de nos marabouts de prison, les prisons seraient vides
    Mais qu’avons nous fait au bon DIEU pour mériter des dirigeants comme ça, au moment ou nos malades de cancer meurent par faute d’une radio qui ne coute que 1,5 m, (la mauritanie en a 7) notre président corrupteur se targue de construire des chateaux ou des mosquées de la honte pour ces prétendus guides qui ne vivent que de notre sang et notre sueur, ils nous extirpent le pain de notre bouche
    je me demande comment ces maras peuvent dormir au moment ou des gens meurent dans les hopitaux, faute de soins, les agents de santé restent des mois sans salaire, les engagements de l’état vis à vis des syndicats et pris devant eux (les maras) ne sont jamais respecté, et ces “guides religieux” osent sans état d’ame accepter de bouffer l’argent de tous les senegalais et nous faire croire qu’il seront nos protecteurs demain, au moment ou ils n’ont aucune scrupule à boire notre sang, nous sommes un peuple maudit et le pire c’est que nous le savons

  6. IL n y a pas plus aveugle que celui qui refuge de voir. Vous appelez ces gens des marabouts? Avez vous lu toutes ces débilitès qu’il a pondues? Apparement le probleme du Senegal est dans ses faux intellos qui sont incapables de penser rationellement.

  7. Il faut comprendre ces marabouts, ils sont déconnecté du monde, ils ne suivent pas toute l’actualité. En plus ils sont trop agés et parfois séniles. Dagnouy naakh

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here