XALIMANEWS : Regroupé au sein du secrétariat exécutif national, le Parti Socialiste a analysé les résultats du scrutin du 30 juillet 2017. Les 49,48% enregistré par la coalition Benno Bokk Yaakaar ne semble pas être ébranlé les camarades de Ousmane Tanor Dieng.

De l’avis du porte-parole Serigne Mbaye Thiam : « aller au deuxième avec 49,4% et perdre les élections, on ne l’a jamais vu ».
Par ailleurs, le Ps s’est félicité de la victoire de Bby, notamment à Dakar où il y avait un « enjeu particulier ».

« En 2009, le Ps a gagné les élections locales parce que la direction du parti et ses responsables ont soutenu la liste dans le cadre de Benno Siggil Senegaal. La même chose s’est produite en 2014 où Tanor, d’autres responsables du parti et moi-même ont battu campagne dans les communes pour la liste Taxawu Dakar. Au referendum, le Ps n’était pas avec certains dissidents de Dakar et on a vu les résultats. Ils ont répété la même chose pour ces législatives», a soutenu Serigne Mbaye Thiam.

Ousmane Tanor Dieng et ses camarade estiment que le scrutin du 30 juillet aura permis de voir « ceux qui défendent les intérêts du parti qui ont un nombre d’élus conforme aux intérêts de celui-ci et ceux qui ne voulaient pas qu’on soit dans une coalition et ont vendangé leurs intérêts dans d’autres coalitions ».

Source L’obs

PARTAGER

1 Commentaire

  1. Toi t’as pas de saveur ! pour rester dans ce gouvernement, tu es devenu le griot attitré de BBY.
    Avoir 49% ne signifie pas qu’il reste 1 point à Macky pour la présidentielle. Il a 49% sur le nombre de votants, or des milliers de personnes n’ont pas pu voter, sur quelle base pouvez vous affirmer qu’avec 49% aux législatives, ce sera gagné en 2019.
    Vous semblez ou vous feignez d’ignorer que Macky sall a perdu plus de 16% de son électorat depuis 2012 et cette tendance est continue.
    En 2019, si vous parvenez à empêcher les gens de voter et de récupérer leurs cartes, si vous modifiez un peu le stratagème appliqué pour ces législatives en augmentant les sommes destinés à l’achat de conscience et en procédant par des envois par WARI, vous pourrez gagner.
    Presque tous ceux qui se présenteront en 2019 ont eu à participer aux différents régimes: PS, PDS et APR.
    Tout ce que wade réprouvait avant d’arriver au palais, il s’en est accommodé après pour renforcer son régime, macky sall idem, mais en pire.
    Le sénégalais a l’art de démettre, pas d’élire, ce qui fait qu’on a voté contre DIOUF EN 2000, contre Wade en 2012 mais en 2019, pour la première fois, les sénégalais éliront car ils en ont marre de ce système de captation des ressources.
    Nous élirons un homme patriote, qui appliquera les recommandations de la CNRI, qui ne nommera plus les juges de la cour suprême, du conseil constitutionnel, qui ne pourra plus nommer à tous les postes civils et militaires.
    Un homme qui modifiera le mode de scrutin des élections législatives afin qu’on ait de vrais députés,plus légitimes et non des pantins qui ne savent pas ce qu’ils font à l’hémicycle.
    Tout candidat qui ne parlera as de ces questions est un homme du systéme qui cherche sa perpétuation. éthique-transparence et bonne gouvernance, nous ne voulons rien d’autre. WASSALAM

    •Répondre•Partager ›

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here