Depuis Tamba où il a sacrifié à la prière de l’Aid El Fitr, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux s’est prononcé sur l’affaire Assane Diouf. Ce Sénégalais expatrié des Etats-Unis pour injures publiques manifestes sur la la personne du Chef de l’Etat et de certains hommes politiques et dignitaires religieux du pays.

“Assane Diouf n’est qu’en liberté provisoire. Les poursuites sont justes suspendues mais pas annulée”, a averti le ministre de la Justice.

A en croire Sidiki Kaba, Assane Diouf n’est pas “à l’abri d’éventuelles poursuites judiciaires”. Pour rappel, après son retour forcé au bercail en complicité avec les services américains sur l’émigration clandestine, Assane Diouf “dépité” qui passait son temps à insulter les autorités étatiques dont Macky Sall, avait été arrêté par la Division des investigations criminelles (Dic) et placé en garde à vue à la Brigade des affaires générales (Bag) avant d’être relâché et mis en liberté provisoire.

Actusen.com

PARTAGER

4 Commentaires

  1. Que Sidiki Kaba nous cite une seule affaire (qui concernerait un opposant à Macky) et que le pouvoir du légionnaire a classé, entre 2012 et aujourd’hui.

  2. Comment peut on etre en liberte provisoire sans etre jugé et condamné par la justice
    Sidy Kaba est il reellement un homme de droit ou avait -il gouté à une liqueur qui lui a fait tourner la tete ?
    Les Senegalais ont -ils elu en 2012 Macky pour qu’il mobilise tous les moyens de l’Etat pour un reglement de compte personnel avec un Senegalais qui l’insulte depuis les Etats-Unis
    A t’on elu une personne qui est à la hauteur du poste
    Un president ne devrait ‘il pas s’occuper plutot des problemes du quotidien des Senegalais?
    En quoi arreter quelqu’un qui insulte le Preident sur le net aiderait’il le senegalais a avoir des lendemains meilleurs

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here