Sidy L. Niasse sur le départ de Mankeur Ndiaye : “C’est Israel qui a réclamé sa tête…”

PARTAGER

1 Commentaire

  1. Il y a bien une raison que fait que la force médiatique que Macky Sall avait lancé pour nous bassiner sur sa bravoure à défier Israël, en votant, au conseil de sécurité, la résolution contre la colonisation israélienne de la Palestine, il y a bien une raison qui fait qu’aujourd’hui cette force rase les murs. Parce qu’après ravalement de toutes les vomissures du pouvoir de Macky par lui-même, il n’y a plus de ficelles pour même le meilleur contorsionniste pour faire croire qu’ils en ont tiré une quelconque honorabilité. En effet, la RFI a révélé que le sommet de la CEDEAO, durant lequel le Sénégal a révélé avoir renoué avec Israël est riche de non dits. Netanyahou, invité à ce sommet, c’est le roi du Maroc qui refuse d’être présent, en même temps que “l’invité”. Et “l’invité”, pourtant “invité”, déclare qu’il est venu au sommet de la CEDEAO pour affaiblir les pays africains qui votent des résolution contre Israël dans les instances internationales. La preuve, ici:
    http://www.rfi.fr/afrique/20170604-liberia-sommet-cedeao-israel-benyamin-netanyahou
    En langage diplomatique, on sait qu’il n’avait pas besoin de citer le nom du Sénégal; on sait aussi qu’il n’ira pas jusqu’à dire qu’il est venu au sommet pour “casser la gueule” des pays qui osent voter contre Israël. Mais ce qu’il dit est largement suffisant pour la compréhension de ceux qui n’ont pas avalé leurs cerveaux pour ne pas avoir de problème de conscience. Netanyahou est venu au sommet de la CEDEAO pour dire au Sénégal, entre autre: “ça suffit le théâtre, on vous a assez laissé jouer aux bravades, on a assez toléré vous voir utiliser cela pour la peinture de votre image auprès de vos électeurs, maintenant ça suffit.”
    Et dans cette opération de faire avaler des couleuvres à Macky Sall, c’est logique que ce soit un Mankeur qui serve de fusible.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here