XALIMANEWS : Le secrétariat exécutif de la coalition « Benno bokk yakaar’’ (mouvance présidentielle) a appelé vendredi les Sénégalais à la « vigilance » et à la « sérénité », afin que « rien ni personne, de surcroit un organe étranger, ne les dévie de la trajectoire patriotique que constitue le dialogue’’.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, le coordinateur du SEP de BB, Mor Ngom, faisant allusion aux révélations de la BBC sur les contrats pétroliers et gaziers au Sénégal, a indiqué que le président de la République, Macky Sall, avait fait saisir la justice afin qu’elle édifie l’opinion publique sur ce dossier.

Le 3 juin dernier, la BBC a diffusé un documentaire intitulé « Sénégal : Scandale à 10 milliards », dans lequel elle affirme démontrer comment la société de Frank Timis s’était vu retirer puis réattribuer son autorisation après l’accession au pouvoir du président actuel Macky Sall, en mars 2012.

Le film de la BBC cite notamment un paiement d’un montant de 250.000 dollars, soit 146 millions de francs CFA destiné à la société Agritans Sarl qui aurait appartenu à Aliou Sall, frère du président Macky Sall, présenté comme un facilitateur de Frank Timis de Timis Corporation pour l’attribution de contrats d’exploitation. 

Cette somme représenterait, selon un courriel, des taxes de la société offshore de Timis dues à l’origine à l’Etat sénégalais.

La diffusion de ce documentaire a mis l’espace politique sénégalais en ébullition, le gouvernement étant la cible de nombreuses critiques de la part de nombreux opposants et d’acteurs de la société civile.

Dans ce contexte, le secrétariat exécutif de la coalition « Benno Bokk Yakaar’’ (mouvance présidentielle) est monté au créneau ce vendredi, à l’occasion d’une conférence de presse.

« Pour le SEP-BBY, ce qui est en jeu aujourd’hui dans notre pays, c’est l’unité nationale, qui dépasse les positions partisanes. Ce qui est en jeu, c’est la sécurité du pays, la stabilité de ses institutions, la paix sociale, l’union des cœurs et des esprits », a lancé son coordonnateur, Mor Ngom.

Il a souligné que le SEP-BBY appelle les populations des campagnes et des villes et les forces productrices des richesses matérielles et spirituelles à se mobiliser pour faire aboutir le dialogue national.

« Le SEP-BBY félicite les acteurs du dialogue politique qui depuis des jours sont engagés, sous la direction du général Mamadou Niang, dans un processus d’élaboration d’un code de conduite et des termes de référence leur permettant de bâtir un consensus sur les questions politiques d’intérêt national et encourage à persévérer dans cette voie », a ajouté Mor Ngom.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here