S’il y a un sujet tabou qui se discute loin des oreilles indiscrètes, avec beaucoup de prudence et de méfiance, depuis longtemps, c’est bien sûr celui de l’infertilité masculine. Les victimes de ce mal ont depuis toujours choisi le silence croyant que leur sort est scellé. Mais l’infertilité masculine ce n’est plus une fatalité car les progrès de la médecine ont permis d’y remédier. www.rts.sn partage avec vous.

Un seul spermogramme (examen médical au cours duquel on analyse le sperme d’un homme, généralement dans le cadre d’un bilan de stérilité d’un couple) anormal ne veut rien dire.

La grande découverte, grand succès! Un seul spermatozoïde mature peut suffire pour concevoir un enfant. Même si les spermatozoïdes matures sont en nombre insuffisant pour faire procréer. Les progrès de la médecine ont permis de résoudre la question de l’infertilité d’origine masculine.

Alors ; c’est fini, le temps où l’époux répudiait l’épouse au seul motif qu’elle était incapable de lui donner un bébé!

Selon les spécialistes, «Lorsqu’un couple n’y arrive pas au bout de deux ans alors qu’il a des rapports fréquents et au bon moment par rapport à l’ovulation, l’infertilité est d’origine masculine dans 30 % des cas, d’origine féminine dans 30 % des cas et d’origine mixte dans 40 % des cas».

Pour booster la production des spermatozoïdes, l’on conseille aux hommes de faire des efforts en matière d’hygiène de vie. Pas de tabac, pas de cannabis, pas d’exposition à une trop forte chaleur, prise de vitamines, de zinc et d’antioxydants dont l’efficacité reste toutefois à démontrer, mais cela ne suffit pas toujours».

Il est alors indispensable de faire un bilan de fertilité du couple et de demander très vite un spermogramme. Avant l’examen, on recommande un délai d’abstinence sexuelle de trois ou quatre jours, afin de ne pas influencer la qualité du sperme. Le jour J, vous vous rendez dans un laboratoire spécialisé, le matin de préférence pour faire recueillir le sperme.

On applique alors la technique de l’Insémination Intra Utérine (IIU) consistant à utiliser un petit tube pour placer les spermatozoïdes préalablement nettoyés directement dans l’utérus. C’est souvent la première méthode essayée lors d’un traitement de l’infertilité.

Un spermatozoïde individuel est injecté directement dans l’ovule en utilisant une aiguille très spéciale. La technique d’injection de sperme intra cytoplasmique (‘ICSI) peut être utilisée en cas d’infertilité masculine sévère ou en cas d’une faible concentration du sperme en spermatozoïde.

Cette technique simple donne des résultats surprenants.

JB – www.rts.sn

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here