XALIMANEWS : La déclaration du Ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye n’a pas fini de faire couler beaucoup d’encre. Au chapitre des relations, le leader du parti Rewmi n’a pas tardé à se faire entendre. « C’est une atteinte grave à la transparence de notre processus électoral est une menace directe sur la paix sociale et la stabilité de notre pays », a alerté l’ancien maire de Thiès dans un communiqué de presse.
Plus loin dans son argumentaire le leader de Rewmi exige « au chef de l’Etat la nomination immédiate et sans délais d’une personnalité neutre et consensuelle chargée d’organisée les élections ».

Face à l’attitude du Ministre de l’intérieure, Idrissa Seck attire l’attention de l’opinion nationale et internationale de « cette volonté claire de confiscation de souveraineté populaire par le Président Macky Sall »
Pour montrer leur désaccord avec le Ministre de l’intérieur, Initiative pour des Elections Démocratique (IDE) prévoit un grand rassemblement le vendredi 9 Mars devant les locaux du Ministère de l’intérieur pour que « Aly Ngouille Ndiaye n’organise pas les élections et qu’une autorité indépendante s’en occupe », a fait savoir les membres de (IDE)

CHEIKH SARR

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here