XALIMANEWS- « L’Égypte pharaonique sève nourricière des langues et cultures africaines», c’est le nouveau livre de Tamsir Anne, Consultant des Technologies de l’Information, qui vient d’être publié dans les Presses Panafricaines à Montréal.

Dans cet ouvrage de 252 pages, riche de belles illustrations, l’auteur rend aux faits culturels africains leur cohérence et tout leur sens profond en les renouant avec la langue et la civilisation égyptienne pharaonique.
Et ce travail de reterritorialisation de l’Egypte pharaonique dans son berceau naturel africain est, selon Tamsir Anne, « un passage obligé dans la construction du futur culturel africain ».

À ce titre, l’auteur s’est inscrit dans la perspective ouverte par les fondateurs de la linguistique historique africaine lesquels constituent les références pour un titre « d’histoire sur les cultures et les langues africaines ».

2 Commentaires

  1. Nos langues tirent leurs en Egypte ancienne :Ka-m-Ta
    Les egyptiens etaient appelles Khamtw
    lire khamtou car le w est signe du pluriel .
    La langue antique est le netjer ou neter , et au moyen empire Medu netjer .
    Ne -t e- je -re c est a dire langue -origine (source)-divine -Re (dj) .
    Me-du : me (vis a vis) , dw(terre ,pays
    ) en wolof sunu kalama
    (Ce phoneme se trouve dans nos langues au Senegal :
    En Soninke (Netere), en wolof (neteli)…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here