XALIMANEWS : Alors que les autres témoins, à l’instar de Samuel Sarr, ont répondu à la convocation du Doyen des juges d’instruction, pour être entendus sur le scandale Pétro-Tim, Me Souleymane Ndéné Ndiaye a choisi de bouder Samba Sall. Au motif que non seulement la convocation du magistrat instructeur est sans objet, mais, en plus, ce dernier n’a pas été courtois avec lui. Par contre, Samuel Sarr a bien déféré à la convocation. Se cachant derrière le secret de l’instruction, il a juste souligné que dans cette affaire, ce sont ceux qui n’en savent rien qui en parlent le plus et qu’il espère que l’instruction donnera des résultats.

Convoqué pour être entendu comme témoin dans l’affaire Pétro-Tim, Me Souleymane Ndéné Ndiaye a envoyé balader le Doyen des juges. Un refus de répondre à l’appel du juge qu’il explique par deux raisons, le non-respect de la forme de la convocation et l’absence de courtoisie à son endroit. « Le Doyen des juges ne respecte pas la loi. Je suis un ancien Premier ministre. Je suis aussi un avocat. J’ai reçu via son secrétariat une convocation sans objet. Et je ne peux pas répondre à une convocation sans objet », martèle-t-il. Non sans ajouter que le Doyen des juges Samba Sall « n’a pas été courtois » avec lui. D’ailleurs, l’ancien Premier ministre de Wade a indiqué que s’il est allé répondre à la convocation de la Division des investigations criminelles sur la même affaire, c’est parce que les policiers ont été courtois avec lui.

3 Commentaires

  1. Monsieur Abdoul M’baye, n’avait-il pas été premier ministre du Sénégal pour être aussi modeste, en répondant si promptement à la convocation du Doyen des juges ? Monsieur N’déné N’diaye serait-il devenu présomptueux ?

    • Vous n’avez pas compris le problème ! Monsieur Abdou à porté plainte dans cette affaire et ne pouvait donc pas ne pas répondre au Doyen des juges. Deuxièmement Ndéné est Avocat et ne peut être convoqué sans l’avis du bâtonnier de l’ordre des avocats. Ce qui semble être le cas. Respectueusement!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here