Après l’annonce du soutien de Khalifa Sall à Idrissa Seck, Barthélémy Dias a été l’un des premiers à annoncer qu’il suivait son mentor et allait descendre dans les artères de Dakar pour commencer sa campagne. Le voici sur le terrain sous la bannière de « Mankoo Taxawu Rewmi ».

 

6 Commentaires

  1. Si le Sénégalais avait en son sein une dizaine d’homme aussi engagés, aussi intelligents politiquement que Barthélémy Diaz, notre peuple ne subirait plus jamais la mal gouvernance, ni l’injustice ,par quelque gouvernement que ce soit. Malheureusement, pour qu’un Paul Kagamé, qu’un Sankara naissent au Sénégal , il va falloir attendre, parce que nous sommes trop attachés aux « téranga »purement matériels. Aucun peuple na été libéré par des leaders considérant la quête de l’argent, la clé de voûte de leur existence !

  2. Idy 2019 est une coalition Armée mexicaine. Gonflé sur le papier dégonflé sur le terrain ! En plus que des loosers ! Personne d’entre eux n’a été capable de passer le cap très élémentaire du parrainage. Ça se voit d’ailleurs dans les foules clairsemées des caravanes d’Idy ! Rien à voir avec les déferlantes de Macky partout dans le pays ! On s’attendait à mieux mais c’est plus que certain que ces généraux mexicains n’apporteront pas 1% de plus de votes à Idy. Affaire bi yagga toul….

  3. Il faut quand meme etre aveugle pour suivre Barth..Allez visiter les villes qu il dirige…MERMOZ, SICAP…Et c’est cela que vous appelez progres pour le Senegal. Changer le pire pour un moins pire n’est pas aller vers le developpement

  4. C’est lui qui a dit qu’il n’y aurait pas d’élection le 24 février.
    Malgré tous les ralliements à Idy, Sonko fait une très bonne campagne. Ça ne me surprendrait pas qu’il finisse devant.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here