Le président Macky Sall a annoncé la modification de l’ordonnancement des institutions
de la république par la suppression du poste de premier ministre et préparé un projet de
loi qui sera soumis à l’assemblée nationale pour adoption.
Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) considère que les raisons de rationalisation et
d’efficacité évoquées pour justifier cette réforme placent le Président de la République au
cœur des politiques publiques et engagent sa responsabilité directe et personnelle dans la
conduite des affaires de l’état.
Une réforme de cette nature, volontairement dissimulée pendant la campagne électorale
et délibérément détachée du champ du dialogue national tant invoqué par le Chef de l’Etat
est sans intérêt pour le PDS.
Dakar, le 26 avril 2019
Oumar SARR
Coordonnateur et SGNA

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here