Selon nos confrères de « Dakar matin », c’est demain que la majorité mécanique de l’Assemblée va adopter le projet de loi supprimant le poste de Premier ministre. Seydou Diouf et sa bande de la commission des Lois ont presque bouclé leur rapport qui sera présenté en plénières. Mais ça commence à bouger du côté de l’opposition pour dire non à l’adoption du projet de loi portant révision de la Constitution. La Cellule Orientation et Stratégie (C.O.S/M23), One Million March, Forces Démocratiques du Sénégal, Vision Citoyenne et FRAPP France Dégage appellent tous les démocrates, les progressistes et tous les dignes fils du Sénégal à se mobiliser devant l’Assemblée Nationale le 04 mai, mais aussi partout ailleurs au Sénégal et dans la diaspora, pour dire non. Selon les responsables de ces structures, le texte soumis aux députés par Macky Sall révèle de jour en jour les dangers et pièges immenses pour la démocratie et la paix dans notre pays. Leur manifestation consiste à rappeler au Président Macky Sall que la sortie du Sénégal de la pauvreté et du sous-développement passe par l’implication de tous les citoyens et non par une hyper-concentration des pouvoirs. A cet effet, ils ont déposé depuis le 29 avril une lettre sur le bureau du préfet de Dakar pour une autorisation de la manifestation du 4 mai prochain. Ils ont été entendus hier par la police du Plateau qui a bouclé l’enquête. Ils attendent l’arrêté préfectoral.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here