EUMEU sène

0

Le promoteur de lutte Gaston Mbengue veut terminer sa saison 2011-2012 par ‘’une affiche explosive’’ devant opposer Eumeu Sène à l’un des protagonistes du combat du 22 avril prochain entre Yekini et Balla Gaye 2.

‘’Comme j’ai l’habitude de le faire, je vais clôturer la saison avec une affiche explosive. Un combat qui va tenir en haleine tous les Sénégalais’’, a déclaré le promoteur de lutte dans un entretien publié jeudi par le quotidien spécialisé Sunu Lamb.

A ce sujet, il fait remarquer qu’il s’agira d’Eumeu Sène-Yekini ou bien d’Eumeu Sène-Balla Gaye 2.

Précisant que les démarches en vue de ce combat n’ont pas encore démarré, le promoteur de lutte souligne n’avoir signé de contrat, pour le moment, qu’avec un seul lutteur, Eumeu Sène.

‘’J’ai signé avec lui pour toute la saison. En outre, si Modou Lô rentre de son séjour et accepte de participer au tournoi triangulaire, il devra affronter Eumeu Sène ou Lac de Guiers 2’’, a-t-il annoncé.

Gaston Mbengue débute sa saison de lutte avec frappe le 11 décembre, par une affiche opposant Ness à Baboye, au stade Demba Diop.

0

Le promoteur Gaston Mbengue a émis, hier, sur les ondes de la radio privée urbaine Zik Fm, l’idée d’un tournoi triangulaire entre Modou Lô, Eumeu Sène et Lac de Guiers 2. Le Don King de l’arène se dit prêt à l’organiser si un tel projet enchante les trois lutteurs.

Modou Lô de Rock Energie, Eumeu Sène dont l’avenir à « Boul Faale » est en pointillé et Lac de Guiers 2 du Walo dans un tournoi triangulaire. Une idée émise par Gaston Mbengue qui se dit prêt à

l’offrir aux amateurs de lutte. Il l’a fait savoir hier, au cours d’un entretien avec la radio Urbaine Zik Fm. « J’ai organisé un mini Claf avec Balla Gaye, Ousmane Diop, Coly Faye et Mbaye Diouf, l’année suivante j’ai initié le championnat de lutte avec frappe (Claf) avec 44 lutteurs. Et depuis 2005 je continue à l’organiser. Aujourd’hui je suis prêt à organiser un tournoi triangulaire entre les lutteurs Eumeu Sène, Lac de Guiers et Modou Lô » a révélé Gaston Mbengue à Zik Fm. 

Celui qu’on surnomme le Don King de l’arène pour son entrée dans la lutte depuis 1992 de dire. « Lac de Guiers a eu à rencontrer Eumeu Sène et Modou Lô, alors que le combat entre Modou Lô et Eumeu Sène est plébiscité par les amateurs de la lutte. Si les trois parties sont enchantées par un tel projet, je suis prêt à m’y investir pour le bonheur des amateurs. Car un tournoi triangulaire entre ces lutteurs cités ne ferait que donner un plus à la bonne marche de l’arène », a déclaré l’initiateur du Claf qui attend la réponse des principaux intéressés sur une telle proposition.

Toujours répondant aux questions de nos confrères sur le combat qui alimente les discussions au cours de la semaine écoulée, notamment celui entre Tapha Tine de Baol Mbollo et Serigne Ousmane Dia « Bombardier » de Mbour, le promoteur du peuple de confier. « Je ne suis pas intéressé par ce combat. Je préfère garder mes 80 millions et attendre l’issu de certains combats pour terminer ma saison « en beauté comme j’ai l’habitude de le faire. Actuellement j’ai huit journées à gérer avec des combats très alléchants donc je me focalise sur ces affiches en attendant le reste de la saison pour offrir aux amateurs de très grandes journées en fin de saison », a laissé entendre Gaston Mbengue qui promet de mettre le feu à Demba le 11 décembre, lors de sa première journée avec cette belle affiche entre Balla Bèye 2 qui fait face à Ness et Modou Anta contre Boy Sèye, mais aussi la première journée du Claf.

Mbaye Jacques DIOP
Par Le Populaire via galsentv.com

0

SENINFOS.COM – (Dakar) – Le parquet de Dakar a classé sans suite la plainte de Luc Nicolaï pour escroquerie contre Eumeu Sène, le lutteur de lutteur de l’écurie Boul Faale.

Selon le journal Libération lu par Seninfos.com, les conclusions de l’enquête font dire au parquet que l’affaire est purement civile. Mieux, il estime qu’il n’y a aucun élément pouvant justifier une procédure pénale. Une issue qui ne faisait presque plus de doutes vu le pilotage de l’enquête. En effet, le commissaire central Arona Sy ne s’était pas gêné pour revêtir des habits de médiateur afin de décrocher une entente entre les différents protagonistes. La médiation du commissaire a finalement échoué obligeant le dossier à atterrir au parquet.

Avec le classement décidé par le parquet, Luc Nicolaï a maintenant une marge de manœuvre très réduite et peu de cartes à abattre. Soit, il cite directement Eumeu sène devant le tribunal correctionnel pour escroquerie avec tous les risques de rejet que présente cette option, soit il attaque le contrat qui lie Eumeu Sène à Gaston Mbengue, ce qui ouvre de grosses empoignades en perspectives.

Luc Nicolaï reprochait à Eumeu de lui avoir donné son accord pour lutter contre Modou Lô et empoché via son manager la somme de 20 millions de francs Cfa comme acompte de son cachet avant de se dédire pour signer pour le même combat avec Gaston Mbengue. Des accusations balayées par Eumeu Sène qui persiste et signe n’avoir jamais mandaté son manager auprès de Luc.

1

Modou Lô a enfin rompu le silence par rapport à son combat plébiscité contre Eumeu Sène. Des USA où il séjourne depuis près de 3 mois, Kharagne Lô aborde son combat contre Eumeu Sène, ses relations avec les promoteurs. «Mon combat contre Eumeu Sène aura bien lieu s’il plait à Dieu», Il souligne n’appartenir à aucun promoteur.  

La TFM a montré hier au cours de l’émission Roffo animée par Ngagne Diagne ce mardi, quelques images de Modou Lô qui se trouve actuellement aux États-Unis. En attendant que l’intégralité de cette interview soit diffusée, Modou Lô a lâché quelques bouts de phrases. Le Roc des Parcelles Assainies y apparaît en bonne forme physique. Interpellé par Aïssatou Diop Fall sur le fameux combat contre Eumeu Sène, Modou Lô dira: «j’ai signé un contrat avec Luc Nicolai. J’ai entendu beaucoup de rumeurs à ce sujet, mais j’attends dans mon coin. C’est bien contre le fou (ndlr : Eumeu Sène) que je dois combattre, c’est ce qui est mentionné dans le contrat. J’ai reçu mon avance sur cachet que j’ai consommée depuis belle lurette. Mon combat contre Eumeu Sène aura bel et bien lieu s’il plait à Dieu». Pour le moment, l’affaire Eumeu connait une accalmie, mais avec cette nouvelle sortie de Modou Lô, un rebondissement n’est pas à écarter. Quant à une quelconque exclusivité qu’il aurait réservée à Luc Nicolaï, Modou Lô précise qu’il n’appartient à aucun promoteur.

sunu lamb

 

0

Les enquêteurs de la Sûreté urbaine (SU) du commissariat central de police de Dakar viennent de remettre leurs conclusions au procureur de la République, après leurs investigations et auditions menées suite à la plainte contre x déposée par le promoteur Luc Nicolaï pour « escroquerie et complicité d’escroquerie. » Et ça ne sent pas bon, alors pas du tout, pour le lutteur Eumeu Sène, confondu par différents relevés d’appels téléphoniques qui corroborent les déclarations du plaignant.

 

En effet, au cours de son audition par les policiers, Luc Nicolaï a révélé que c’est le lutteur himself qui avait pris l’initiative de l’approcher, en demandant notamment à son « agent », Momar Kâ « Atta » de l’appeler au téléphone pour ficeler son combat contre Modou Lô. Ce qui fut fait le 1er mai dernier. Pire, c’est toujours Eumeu Sène qui a demandé à « Atta » de « réclamer une avance de 20 millions de francs Cfa dès la signature du contrat. »

Au début de l’affaire, le quotidien « EnQuête » avait levé un coin du voile : toujours devant les enquêteurs, pour appuyer sa plainte, Luc Nicolaï avait déclaré avoir entendu « Atta » communiquer au téléphone avec Eumeu Sène en lui demandant d’appeler Mohamed Ndao « Tyson », leader de l’écurie « Boul Falé », pour l’informer du contrat. Tout est parti d’une passe d’armes, début septembre, entre les promoteurs Luc Nicolaï et Gaston Mbengue quand le premier a annoncé avoir ficelé le choc Modou Lô / Eumeu Sène, une des affiches les plus prometteuses de la saison de lutte.

Piqué au vif, Gaston Mbengue a alors pris le contre-pied de son « collègue » en annonçant que le sociétaire de « Boul Falé » avait déjà signé un contrat avec lui. Ayant déjà concédé une avance de 20 millions à Momar Kâ « Atta »l’agent attitré de l’écurie, Luc Nicolaï s’est senti floué d’autant que le lutteur avait fait des sorties médiatiques pour assurer qu’il n’avait signé de contrat qu’avec Gaston Mbengue. Cette affaire a laissé des traces au sein de l’écurie. Tyson n’avait pas pris de gants pour dénoncer « l’inélégance » de son (ex ?) bras droit. On comprend maintenant pourquoi…

2
Votre site préféré annonçait il y a quelques jours la décision prise par Eumeu Sène de quitter l’écurie Boul Faalé. Dakaractu revient pour vous révéler des discussions en cours entre le désormais ex-poulain de Mohamed Ndaw Tyson et deux autres lutteurs de Pikine pour constituer une nouvelle écurie. Ces derniers sont deux valeurs montantes de l’arène.
Ama Baldé, fils de Falaye Baldé, une ancienne gloire de la discipline, est un poids semi-lourd qui est sur une pente ascendante. Boy Niang est un poids léger qui émerge de sa catégorie.
Quant à Eumeu Sène, c’est l’homme qui bouscule la porte d’accès aux lourds. Il a terrassé Balla Gaye 2, tombeur de Mohamed Ndaw Tyson, son ancien supérieur à Boul Faalé. Il a également eu raison du poids lourd Gris Bordeaux, tombeur de Bombardier, l’un des lutteurs les plus lourds de l’arène.
Eumeu Sène, qui doit affronter Modou Lô, si le promoteur décroche ce dernier, est prêt à en découdre avec tous les ténors de l’arène. Gaston Mbengue lui propose Bombardier ? Il acquiesce sans réfléchir. Celui qui a demander à faire au roi des arènes, Yakhya Diop alias Yékini, ne craint personne.
Si Eumeu Sène parvient à former l’écurie en cours de montage, il aura ce qu’il lui reste pour être dans la position des grands de l’arène. Et c’est pour donner cette nouvelle tournure à sa carrière qu’il s’est confié à Ibnou Diop, un ex-manager de Tyson qui a quitté Boul Faalé.

Eumeu Sène, Ama Baldé et Boy Niang en discussion pour former une écurie.

0

Jamais un combat de lutte n’a fait couler autant d’encres et de salives. La conquête de l’affiche Eumeu Sène-Modou Lô occupe depuis plusieurs jours les médiats, pollue l’air dans les chaumières sénégalaises et risque d’exploser l’écurie Bul Falé si ce n’est pas déjà le cas. La police s’en est même mêlée. Mais les deux promoteurs, Luc Nicolaï et Gaston Mbengue refusent de lâcher prises. Le goût de ce fromage étant tellement rare qu’il aiguise tous les appétits. Surtout chez les sponsors. D’aucuns pensent d’ailleurs à tort ou à raison que cette bataille sans merci que se livre Luc Nicolaï and Co et Gaston Production n’est qu’une façade. C’est plutôt une résultante de la guerre entre Tigo et Orange. Selon certaines confidences, l’opérateur de téléphonie mobile Orange ne supporte plus de laisser à so

0

Y-aurait-il une guerre des sponsors pour le combat Eumeu Sène –Modou Lô ? L’affiche qui a atterri à la police avant certainement de faire son entrée dans les salles de tribunaux pour départager les deux promoteurs Luc Nicolaï et Gaston Mbengue continue d’occuper les médiats. Sud quotidien est allé chercher le réseau du côté de Tigo et d’Orange pour avoir une bonne liaison sans interférences.

Jamais un combat de lutte n’a fait couler autant d’encres et de salives. La conquête de l’affiche Eumeu Sène-Modou Lô occupe depuis plusieurs jours les médiats, pollue l’air dans les chaumières sénégalaises et risque d’exploser l’écurie Bul Falé si ce n’est pas déjà le cas. La police s’en est même mêlée. Mais les deux promoteurs, Luc Nicolaï et Gaston Mbengue refusent de lâcher prises. Le goût de ce fromage étant tellement rare qu’il aiguise tous les appétits. Surtout chez les sponsors. D’aucuns pensent d’ailleurs à tort ou à raison que cette bataille sans merci que se livre Luc Nicolaï and Co et Gaston Production n’est qu’une façade. C’est plutôt une résultante de la guerre entre Tigo et Orange. Selon certaines confidences, l’opérateur de téléphonie mobile Orange ne supporte plus de laisser à son principal concurrent, le lutteur le plus populaire de l’arène sénégalaise : Modou Lô.

Pour Babacar Nöel Ndoye, “les sponsors mènent une rude bataille pour le contrôle de la lutte qui est un sport qui a plus de visibilité aujourd’hui au Sénégal. Par conséquent, aucun d’entre eux n’acceptera de perdre cette affiche Modou Lô-Eumeu Sène. Cela va sans dire“. Et le doyen Nöel de poursuivre : “ça va continuer de plus belle. Surtout pour la récupération de Modou Lô, qui est le lutteur le plus populaire. Il suffit de se rendre en Mauritanie, en Gambie, en Guinée au Mali pour s’en convaincre. Ce gosse dépasse les frontières du Sénégal. Au niveau de la diaspora, il est une coqueluche. Orange ne voudra plus jamais rater son combat“.

Un autre grand journaliste et spécialiste de la lutte voit les choses autrement. Pour Serigne Mour Diop, “Modou Lô n’est pas la chasse-gardée de Tigo“. Mieux, révèle l’ancien Chef du service des Sports de Sud quotidien : “cet opérateur l’a perdu“. Et le directeur de la Rédaction du site lesenegalais.net d’ajouter : “même Luc Nicolaï va rompre avec Tigo“.

Orange pour l’événementiel, Tigo en stand by

Du côté des opérateurs de téléphonies mobiles, on estime ne pas être dans une logique de bataille pour la récupération de Modou Lô. “Nous n’avons pas de choix d’un promoteur sur l’autre, encore moins d’un lutteur sur un autre. Ce qui nous intéresse c’est de d’offrir aux clients les grandes affiches. Nous misons sur l’événementiel“, a déclaré un responsable de communication de Sonatel qui a préféré garder l’anonymat.

Notre interlocuteur, rappelle d’ailleurs qu’au début, “nous étions avec la structure Action 2000 d’Alioune “Petit“ Mbaye. Nous avons même accompagné Luc Nicolaï. Et en 2006, nous avons trouvé l’idée du Claf de Gaston Mbengue assez intéressante. C’est pour vous dire que nous n’avons pas de fixation sur tel ou tel lutteur ou promoteur. Il y a plusieurs paramètres qui entrent en jeu pour que nous décidons d’accompagner un promoteur“.

Du côté de Tigo, même si on reconnait que Modou Lô est “un bon cheval pour la visibilité parce qu’il est le lutteur le plus populaire“, dixit Lucien Ndong, le responsable des relations publiques indique que sa structure n’est pas dans une “logique de bataille“ contre son concurrent direct. Mieux, confie M. Ndong “le contrat qui nous lie à Luc Nicolaï est annuel. Il a été interrompu à la fin de la saison. Il n’y a pas, non plus d’exclusivité. Nous n’avons pas encore entamé les négociations“.

0
« C’est Eumeu Sène qui m’a présenté à Luc Nicolaï pour finaliser le contrat dont il avait déjà engagé les négociations avant de s’envoler pour l’Italie. Je réitère que c’est moi qui ai toujours signé les contrats d’Eumeu Sène, et sur sa demande».

Atta qui se qualifie de mémoire de l’écurie «boule falé » ne s’est pas arrêté en si bon chemin il a certifié que c’est Eumeu qui lui avait notifié de poursuivre les négociations en son nom et que d’ailleurs Eumeu et Luc était d’accord sur le cachet.

Le SG de l’écurie Boul Falé d’expliquer: «je n’avais qu’à gérer la question administrative. Luc Nicolaï m’a remis un chèque de 20millions, c’est ainsi que j’ai appelé Eumeu pour lui dire que l’affaire était conclue». Il a aussi fait savoir qu’il y’a eu «des problèmes pour le retrait. Je suis rentré en possession de la somme et tout de suite après j’ai joint Eumeu pour lui en informer. Eumeu Séne était au courant des transactions du début à la fin».

Selon lui, Eumeu Séne l’a déçu, il a beaucoup fait pour lui. Des choses, dit-il, qu’il ne dirait jamais parce qu’elles ne concernent pas tout le monde. «Aujourd’hui que cette affaire de contrat a brandi on me traite de tous les noms d’oiseaux» déplore-t-il.

En outre, Atta avoue sa surprise par rapport au comportement du poulain de Tyson à qui il souhaite du bonheur, et le met en garde car il est manipulé. «Un promoteur n’a pas d’amis, il n’a que des intérêts» dit-il.

Atta a également soutenu le triomphe de la vérité et la thèse selon laquelle Eumeu Séne est marabouté « Il n’est pas normal. Pour moi c’est comme s’il est marabouté au point de tomber dans des délires. J’ai l’impression qu’il a été envoûté par ceux qui lui font dire ce qu’ils veulent et qui l’utilisent comme un ballon de ping-pong. Mais la vérité finira par triompher».

 

pressafrik.com

LES CHRONIQUES DE XALIMA

CARICATURE

radiosudfm
radioxassida
rewmi
rfm
zik
jaamilahi
zik

TAKOUSSANOU DJOLOF

0
“Pourquoi tant de remous dans les partis politiques: P.S/P.D.S/ Reewmi? C’était dans Takoussanou Djolof avec Mayacine Diop et Adama Diouf.. cliquer ici